.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mondial 2018 décevant des sélections africaines: Le président de la CAF, Ahmad s’interroge sur les raisons de l’échec


Le président de la CAF, lors de la Conférence d’évaluation de la participation des équipes africaines à la Coupe du Monde de la FIFA Russie 2018

Les acteurs du football africains  se sont réunis samedi et dimanche à Rabat où, ils ont évalué la performance des sélections africaines à la dernière coupe du monde tenue en Russie et remportée par la France. Au cours de cette séance, le président de la confédération africaine de  football (CAF), Ahmad Ahmad a déclaré: «C’est un bilan maigre et inquiétant.  Aucun n’est parvenu à passer le 2eme tour». «Pourquoi une telle déroute ? Pourquoi un tel bilan ? Pourtant les joueurs africains garnissent les clubs les plus prestigieux de la terre. Pourtant notre continent est perçu comme un réservoir universel de talents. Pourtant nous disposons d’un public que la terre entière nous envie. Que manque-t-il exactement à nos représentants pour rivaliser d’ardeur, de talent et d’efficacité avec les meilleurs du monde ? S’agit-il de dysfonctionnements dans la préparation ? De gestion ou de management des effectifs ? », ce sont autant de questions le Malgache s’est posées. Mais avant, le président de la CAF a dressé le bilan des 5 équipes africaines au Mondial russe. «Nos cinq représentants ont inscrit en quinze matchs quinze buts seulement et un but contre son camp et ont encaissé la bagatelle de vingt-six buts. Sur les quinze matchs, les cinq (équipes) africaines ont gagné trois matchs, fait deux nuls et perdu dix fois. (…)», a-t-il souligné tout en invitant les représentants techniques et de management, d’experts, joueurs et légendes, présent à cette conférence d’évaluation de la participation des équipes africaines à la Coupe du Monde de la FIFA Russie 2018, à approfondir la réflexion, afin de trouver les réponses justes pour que le football africain redécolle.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page