.
.

Le triomphe de la vérité

.

Action d’assainissement au Bénin: Eco running, le marathon pour débarrasser Cotonou des déchets plastiques


L’équipe organisatrice de l’Eco Running pausant devant le tas de déchets collectés

Débarrasser Cotonou des déchets plastiques, notamment des « sachets ». C’est l’idéal visé par Sandra Idossou qui a initié le concept Eco running. Il s’agit d’une course qui consiste à ramasser systématiquement tous les déchets plastiques qui se trouvent sur son trajet. Elle a été courue pour la deuxième fois ce samedi 21 juillet. Organisée avec la collaboration de Flex Fitness de Ridouane Machoudi, sis à Ganhi, cette course a vu les participants collecter 823, 45 kg de déchets plastiques déposés çà et là sur les artères delà ville. Ce qui a réjouis la promotrice, Sandra Idossou qui souligne que c’est en déclenchant cette action que Cotonou peut retrouver son état de propreté voulu par tous. « Ce concept Éco Running vise dans un premier temps à enlever les déchets plastiques et surtout les sachets qui sont d’ailleurs très nuisibles pour notre environnement, et dans un second à sensibiliser les populations sur la nécessité de rendre notre cadre de vie sain», a-t-elle confié.

Le tas de déchets collectés

«Sachet Héélou » est le slogan des trois groupes de participants (tous des volontaires) à cette course qui ont sillonné pour les uns l’avenue Steinmetz, pour les autres l’axe Carrefour Sobebra Ganhi, et le troisième l’axe Zongo Ganhi.

Ils ont dit

Sandra Idossou, initiatrice de l’Eco-Running

«Nous courons tout en ramassant les sachets. Aujourd’hui, nous avons ramassé plus de 820 Kg de déchets plastiques en une heure et demi. Regarder l’impact que cela pourrait avoir sur notre environnement et surtout sur notre santé. Je voudrais simplement que les Béninois comprennent le danger qu’est le sachet plastique. Car, c’est notre responsabilité de nous réveiller. C’est bien de ramasser, mais ce serait mieux si on ne salissait pas la ville avec les sachets qu’on utilise. Et c’est pour cela que nous voulons que les gens sachent que c’est nous, les usagers, qui sommes responsables de la propreté de nos villes et de notre environnement. Après ce ramassage, la collecte sera versée à une ONG qui se chargera de transformer ces sachets-là».

Ridouane Machoudi, promoteur de Flex Fitness

«Quand on parle de salubrité on parle de bien-être. Et quand on parle de bien être, encore une fois, on parle de sport. Et c’est pour ce volet sport que nous avons décidé d’accompagner le concept Sachet Héélou. Car, avec ce concept, nous avons en même temps l’activité sportive qui se passe et le ramassage des déchets plastiques dans nos villes à Cotonou. A la première édition de cette course couplée avec le ramassage de ces déchets, nous avons eu 283 kg. Mais cette fois-ci, nous sommes allés au-delà (ndlr 823,45 kg). Cela montre encore une fois qu’il y a beaucoup de sachets et autres déchets plastiques qui polluent notre ville et notre environnement. Je nous invite donc tous à mettre la main à la pâte pour finir véritablement avec ces déchets qui, si on continue à les produire, vont détruire notre environnement».

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

3 thoughts on “Action d’assainissement au Bénin: Eco running, le marathon pour débarrasser Cotonou des déchets plastiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *