.
.

Le triomphe de la vérité

.

Retour de KGB à la prison civile de Cotonou: Des déballages en vue devant la justice béninoise


Vues : 1

Kikissagbè Godonou Bernard alias KGB est désormais aux mains de la police républicaine

Kikissagbè Godonou Bernard alias KGB est désormais aux mains de la police républicaine. L’homme d’affaires recherché par la police depuis plusieurs mois a été transféré le  lundi 15 juillet depuis le  Togo où il avait trouvé refuge. C’est une escorte militaire togolaise qui l’a conduit jusqu’au commissariat spécial de police de Sanvee Condji,  à la frontière du Togo. Portant un gilet pare-balles, le prévenu a été aussitôt remis à la police républicaine qui l’a conduit à Hilla Condji puis à  Cotonou. Côté béninois, c’est  le colonel François Fontèclounou, directeur adjoint de la Police judiciaire, qui a dirigé l’opération avec un fort détachement policier lourdement armé.  Kikissagbè Godonou Bernard  est soupçonné par la justice béninoise d’escroquerie et de transactions financières illicites à la tête d’un vaste réseau international. Il était objet d’un mandat d’arrêt international.   Vendredi dernier, son  transfèrement  avait été avorté pour des raisons de formalité.   KGB avait réussi fin avril à échapper à la police républicaine qui avait tenté de l’appréhender. Il avait alors trouvé refuge à Lomé jusqu’à ce que la police togolaise ne le repère et ne l’arrête.  De sources généralement bien informées, on apprend que le procès de l’homme d’affaires sera très mouvementé. KGB est en effet connu pour ses relations avec le gotha politique béninois. L’annonce de son arrestation fin avril avait d’ailleurs donné lieu à un début de crise politique, certains acteurs laissant entendre qu’il serait inquiété du fait de ses relations avec quelques hommes politiques bien connus.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page