.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fête des Cotonculteurs édition 2018: L’AIC célèbre la bravoure des producteurs célébrés pour les chiffres records


L’édition 2018 de la fête nationale du cotonculteur a été célébrée ce samedi, 14 juillet 2018, au stade municipal de Banikoara en  présence du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui ?Accompagné pour la circonstance  de son collègue des Infrastructures et des transports, Alassane Séïdou. Plusieurs producteurs de l’or blanc  ont été récompensés au cours de la cérémonie.

Confortés par la production record de 597 985 tonnes de coton-graine affichée pour la campagne 2017-2018, les autorités locales et les acteurs de la filière coton ont répondu présents à la célébration du cotonculteur. Tour à tour, Tamou Bio Sarako, le maire de la commune de Banikoara et Mohamadou Moussa,le préfet du département de l’Alibori, ont remercié le gouvernement pour le choix porté sur Banikoara pour abriter cette fête qui vient couronner les efforts des producteurs qui ont fait de la commune, le bassin cotonnier béninois. En effet, avec 142 741 tonnes, soit 24% de la production nationale, Banikoara se hisse en tête des communes productrices de coton. Le président de la Fédération nationale des Coopératives villageoises de producteurs de coton, TamouGaniBadou, s’est réjoui du fait que le gouvernement actuel ait laissé la gestion de la filière aux acteurs eux-mêmes, et a profité pour lancer le pari de l’atteinte de la barre des 700 000 tonnes pour la campagne 2018-2019. Mathieu Adjovi, le Président de l’Association interprofessionnelle du coton (Aic), a ensuite pris la parole pour remercier le Chef de l’Etat, Patrice Talon, pour sa sollicitude à l’endroit des producteurs de coton. Il les a salués pour leur volonté et leur détermination qui ont conduit aux résultats obtenus. «Les cotonculteurs marquent très positivement l’histoire de notre agriculture et de notre économie. En ce moment, j’éprouve un sentiment de joie immense et de fierté pour la contribution de la filière coton à la formation du Pib et de la richesse nationale», dira le ministre Dossouhoui,qui a exprimé l’importance que revêt cette célébration du cotonculteur. Face aux prouesses réalisées par la filière, le ministre a réitéré la volonté du gouvernement d’augmenter la capacité d’égrenage au plan national. Ce qui se traduit par l’autorisation, par le gouvernement, de la construction de deux nouvelles usines d’une capacitéde 60 000 tonnes chacune, afin de porter la capacité d’égrenage nationale à 720 000 tonnes contre 600 000 actuellement. Alassane Séïdou a profité de l’occasion, pour annoncer que le gouvernement tiendra parole dans la réfection des pistes rurales pour un bon écoulement des productions après récolte. Le ministre Séïdou a aussi annoncé, la réhabilitation prochaine de certaines grandes artères dans le département de l’Alibori. Au cours de la célébration de Banikoara ce week-end, les meilleurs producteurs de la campagne 2017-2018 ont été sélectionnés et primés selon des critères de performance. Les meilleures Coopératives villageoises de producteurs de coton par département ayant plus de 5000 tonnes, les meilleures Coopératives villageoises avec 100% de taux de récupération et ratio d’endettement le plus faible, ont ainsi été distinguées. La remise des lots, constitués de motos, tracteurs, motoculteurs et kits scolaires, se poursuit jusqu’au 21 juillet dans les départements concernés.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *