.
.

.

Cadre de vie: Bientôt deux accords pour mieux gérer les risques naturels


le ministre José Tonato

Le Conseil des ministres de ce mercredi 11 juillet a autorisé la ratification d’accords de crédit dans le cadre du projet d’investissement, de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest. Il s’agit de deux accords de crédit. Le premier, d’un montant de 2,585 milliards de FCFA, est conclu avec le Fonds nordique de développement (Ndf). Le second, signé avec l’Association internationale de développement (Aid), porte sur un montant de 16,5 milliards de FCFA, un don de 8,25 milliards de FCfa au titre de Droits de tirages spéciaux, puis un autre don de 6,362 milliards de FCFA du Fonds pour l’environnement mondial. L’objectif du projet est d’améliorer la gestion des risques naturels et anthropiques partagés, y compris le changement climatique affectant les communautés des zones côtières du Bénin.
De façon spécifique, ces crédits sont destinés à réaliser une étude de faisabilité technique détaillée, une étude d’impact environnemental et social pour la stabilisation de la berge sud du fleuve Mono à Gbèkon, réaliser des opérations de dragage, de stabilisation et de travaux pour régénérer le couvert végétal de la berge sud reconstituée; ensuite, de renforcer le cadre institutionnel et réglementaire de gestion du littoral au Bénin et mettre en place des dispositifs de protection contre l’érosion côtière du segment transfrontalier Hillacondji/Grand-Popo entre autres. En raison de l’importance de ces crédits pour la mise en œuvre du programme de protection de toute la côte béninoise contre l’érosion, le Conseil a instruit les ministres en charge de ce dossier, d’accomplir les diligences nécessaires pour solliciter de l’Assemblée nationale, dans de brefs délais, l’autorisation de ratification.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *