.
.

Le triomphe de la vérité

.

Projet ARTECAO: Des stagiaires en exercice pratique de gestion des scènes majeures


Les statgiaires ont reçu leur parchemin

C’est à une revue des connaissances pratiques assimilées en gestion des scènes majeures que 40 stagiaires s’adonnent depuis le lundi 09 Juillet 2018. Elle se déroule à l’école nationale de police à Cotonou dans le cadre du projet Appui au renforcement de la police technique et scientifique en Afrique de l’Ouest (Artecao). L’exercice a lieu avec un effectif de 40 stagiaires constitués de policiers républicains et de magistrats. L’objectif selon le coordonnateur régional du projet, Emmanuel Prat, est de mettre en œuvre les thèmes de formation abordés en 2017 en vue de capitaliser les expériences et les acquis. Selon ses explications, cette revue de connaissances soutenue techniquement et financièrement par la France, permet aux agents préalablement formés d’acquérir et de développer des réflexes dont ils sont appelés à faire montre sur le terrain. L’exemple de l’attentat pris en compte au cours de la présente formation rentre dans la catégorie des potentielles scènes majeures d’infraction auxquelles les policiers républicains spécialisés dans la police technique et scientifique sont appelés à faire face au cours de leur carrière. L’instant a également été à une invite adressée aux stagiaires. C’est le directeur de la formation et des stages, représentant le Directeur général de la police républicaine, le Colonel Abdoulaye Mora, qui a eu la responsabilité d’appeler les stagiaires à plus d’attentions attentifs aux notions qu’ils vont redécouvrir. « Le souci pour le commandement d’avoir dans nos rangs un nombre important de techniciens en police technique et scientifique est élevé. Aujourd’hui, lorsqu’un crime est commis, vous êtes les premiers à venir sur le terrain pour collecter le maximum d’indices pouvant conduire à la manifestation de la vérité. La qualité des enquêtes dépendra de votre professionnalisme. Faites en sorte de capitaliser vos acquis et vos expériences », a conclu le directeur central de la police judiciaire, Colonel François Fonteclounon, La revue s’achève le jeudi 12 juillet 2018 sous le regard des autorités béninoises et françaises qui viendront constater l’avancée enregistrée par les éléments de la police technique et scientifique du Bénin.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *