.
.

.

Accès des populations aux services sociaux: La Banque mondiale octroie 40 millions de dollars au Bénin


Pierre Laport, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin

La Banque mondiale a approuvé, le mardi 10 juillet 2018, un don de l’Association internationale de développement (Ida) d’un montant de 40 millions de dollars, afin d’aider les autorités béninoises à accroître l’accès des populations pauvres aux services sociaux essentiels et aux filets de protection sociale. Le Projet d’appui aux communes et communautés pour l’expansion des services sociaux (Access), contribuera à l’amélioration des services décentralisés en apportant aux communes, des subventions qui leur permettront d’investir dans l’éducation, la santé, le réseau routier et les infrastructures de marché. Il s’attachera également à déployer à grande échelle, le dispositif pilote de filets sociaux expérimenté avec succès dans le cadre du Projet de services décentralisés conduits par les communautés. Selon le Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte, ce projet va aider les autorités à s’attaquer à ces difficultés plus efficacement avec l’objectif d’améliorer le bien-être social. Ceci, pour répondre aux disparités de couverture qui restent considérables, au détriment notamment des zones les plus pauvres et reculées, malgré les progrès réalisés ces dernières années en vue d’améliorer l’accès aux infrastructures de base et aux filets de protection sociale. Ce projet vient par ailleurs en appui au programme « Assurance pour le renforcement du capital humain » (Arch) du gouvernement béninois en finançant la mise en place d’un registre national de bénéficiaires sociaux. Ce répertoire, qui permettra d’identifier les ménages en situation de pauvreté et d’extrême pauvreté, sera commun aux projets Arch et Access, ainsi qu’à d’autres programmes. L’exécution du projet Access reposera sur une approche du développement conduit par les communautés (Dcc) : le projet continuera à donner aux collectivités locales, les moyens de déterminer et de mettre en œuvre leurs propres sous-projets de développement. Il est en phase avec le Plan d’actions du gouvernement adopté en décembre 2016 et avec le nouveau Cadre de partenariat du Groupe de la Banque mondiale avec le Bénin, entériné le 5 juillet 2018. Il est à rappeler que l’Ida est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’Ida figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 75 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’Ida permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,5 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’Ida a soutenu des activités dans 113 pays. Le volume annuel des engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 18 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 54 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *