.
.

Le triomphe de la vérité

.

Redéploiement dans les autres villes du projet « Bénin taxi »: La flotte de Bénin taxi démarre à Parakou et Natitingou dès ce week-end


Peu à peu, le projet « Bénin Taxi » gagne du terrain. Satisfait des premiers résultats éclatants dudit projet dans la ville de Cotonou, le gouvernement a décidé en mai dernier de son extension dans dans d’autres villes du Bénin, notamment les villes de Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Ouidah, Allada, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey, Parakou, Natitingou et Tanguiéta. C’est une décision prise par le gouvernement de la rupture lors de sa session ordinaire du Conseil des ministres du Mercredi 02 Mai 2018. Et comme on pouvait s’y attendre,  en exécution de cette décision, l’extension du projet Bénin taxi démarre et devient une réalité ce week end. En effet, Parakou accueille ce samedi la mise en place de la flotte ‘’Bénin-Taxi’’. Objectif rehausser le niveau de l’offre en la matière, en vue de contribuer à accroître l’attractivité touristique. Ainsi une vague des artisans du projet Bénin taxi sera installée ce samedi, à l’occasion d’une cérémonial officielle, dans la citée des Kobourou. C’est le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, instruit par le conseil des ministres de veiller à la mise en œuvre de cette 2ème phase du projet qui présidera personnellement la cérémonie, en compagnie d’autres membres du gouvernement, des autorités à divers niveaux de la ville de parakou. Quelques jours après parakou, la deuxième grande ville du septentrion, Natitingou disposera de sa flotte au terme d’une cérémonie officielle de lancement. Suivront plus tard les villes de Porto-Novo, de Sèmè-Kpodji, de Ouidah, d’Allada, d’Abomey-Calavi, de Bohicon, d’Abomey, de Tanguiéta. Elles seront aussi couvertes par le projet ‘’Bénin-Taxi’’.  Selon l’honorable Assan Seibou, directeur général du CePED (Centre de Partenariat et d’Expertise pour le Développement Durable) et coordonnateur général du projet Bénin Taxi, au terme des premiers mois d’activités du projet à Cotonou, les principaux objectifs visés par la mise en place de la flotte ‘’Bénin-Taxi’’ sont presque atteints. Car ledit projet a réussi à impulser un changement dans les habitudes locales de consommation en matière de transport urbain. Mieux, explique Assan Seibou, ce projet a également rehaussé le niveau de l’offre en la matière. Et c’est pour impacter les autres villes du pays en vue de contribuer à accroître aussi  leur attractivité touristique que son extension a été décidé.

A. H

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *