.
.

Le triomphe de la vérité

.

Master professionnel EPDev à UAC: Des spécialistes en prospective et développement mis sur le marché de l’emploi


Une vingtaine de spécialistes en études prospectives et développement moulus à l’Université d’Abomey-Calavi dans les stratégies de développement,  ont reçu leurs diplômes de fin de formation. C’était hier au terme d’une cérémonie solennelle présidée par les plus hautes autorités du campus.

L’Université d’Abomey-Calavi (Uac) renforce la quantité et la qualité de spécialistes en  prospective et développement au plan national comme l’international. Après une formation théorique et pratique suivie de soutenance de travail de recherches, 17 nouveaux auditeurs sont mis à la disposition du marché de l’emploi. Il s’agit des auditeurs de la deuxième promotion du Master professionnel Études Prospectives et Développement (EPDev) (2015-2016) dirigé par le Professeur Albert Tingbé Azalou qui ont reçu, ce jeudi 05 juillet 2018, leur attestation de fin de formation. La cérémonie  s’est déroulée sous la présidence des plus hautes autorités de l’université dans l’amphithéâtre Etisalat du campus d’Abomey-calavi, en présence de la doyenne de la faculté des sciences humaines et sociales,Professeur Odile Guèdègbé, du Chef du département de sociologie et anthropologie, Docteur Charles Babadjidé, de plusieurs  enseignants, autorités, et institutions internationales telles que le  Pnud, le Consulat du Liban, des parents des récipiendaires  et des étudiants . A cette occasion solennelle, le Coordonnateur de la formationdu Master professionnel Études Prospectives et Développement (EPDev),le Professeur titulaire des universités Cames, Albert Tingbé Azalou qui s’est fait le devoir de présenter ladite formation. Selon ses explications, cette formation  est au cœur de l’attention des universités et centres de formation du Bénin et de la sous-région. Ayant ouvert ses portes à la rentrée académique 2014-2015, ce master, précise son coordonnateur,  est né du constat suivant lequel le long terme et la prospective sont souvent absents des réflexions et stratégies adoptées pour le développement de l’Afrique. « La prospective traduit, entre autres, une démarche holistique et interdisciplinaire qui vise la construction de l’avenir dans le présent. Il s’agit d’analyser et de dégager des scénarios possibles pour renverser les tendances lourdes et les incertitudes critiques qui freinent le développement » a laissé  entendre le professeur Albert Tingbé Azalou. Très satisfait de la qualité de cette formation ainsi que du sérieux qui a entouré l’encadrement des auditeurs, le Chef du département de sociologie et anthropologie,  Docteur Charles Babadjidé, a salué le coordonnateur de ladite formation ainsi que l’équipe d’encadrement avant d’ajouter que  » Le Master EPDev est l’un des masters les plus dynamiques du département qu’il dirige ». C’est pourquoi, le Chef du département de sociologie et anthropologie saisit l’occasion de la cérémonie qui consacre la fin de leur formation pour appeler les récipiendaires à travailler à sauvegarder l’image de l’Uac.

Au nom de l’association des spécialistes en Études Prospectives et Développement,  Maurice Gbèmènou a témoigné de ce que le Master EPDev n’est pas un master de plus. C’est justement l’intérêt accordé  à cette formation par la Faculté des sciences humaines et sociales et l’université d’Abomey-calavi qui justifie la présence des autorités de la Fashset de l’Uac aux côtés de l’équipe de coordination de la formation pour la remise de diplôme, a indiqué le Professeur Odile Guèdègbé,  Doyen de la Fashs. Selon la doyenne, la qualité de la formation rassure et les partenaires et organisations peuvent puiser dans la pépinière EPDev implantée à la Fashs. Car pour elle, ce master vient combler un déficit évident et contribue dans le même temps au rayonnement de la science et de la promotion de l’intelligentsia béninoise et même africaine. Représentant à cette cérémonie, le Recteur de l’Université d’Abomey-calavi, le Professeur  Guèdègbé a, au nom du recteur Maxime da Cruz, rassuré de l’accompagnement technique et scientifique de l’équipe rectorale pour une formation toute qualitative des prochaines promotions.  Au nom de ses collègues auditeurs, Fiacre Akpondehou, major de la deuxième promotion du Master professionnel Études Prospectives et Développement (EPDev) (2015-2016) a salué la qualité de la formation à travers la disponibilité des enseignants. Il a saisi l’occasion pour saluer tout le sérieux qui a entouré leur formation ainsi que la rigueur du professeur Albert Tingbé Azalou. En remettant les attestations, aux récipiendaires, les autorités leur ont donné l’occasion d’aller faire valoir les compétences acquises et d’être, selon l’exhortation du représentant du rectorat, les véritables ambassadeurs de l’Uac dans le domaine des Études Prospectives et Développement dont ils sont désormais des spécialistes.   Au terme de cette formation en effet, les diplômés des Études Prospectives et Développement sont désormais des spécialistes en diagnostic stratégique, en évaluation des projets, des gestionnaires de projets, des enseignants, des chercheurs, des consultants. Ils seront également capables de faire le diagnostic de développement d’un secteur donné ou d’une zone géographique, préparer les interventions de développement, construire des scenarii de développement en tenant compte du passé, du présent et du futur possible et apprécier le processus de développement d’un secteur ou d’une action de développement. Ainsi, du point de vue de débouchées, les opportunités d’emploi pourront être offertes aux auditeurs titulaires de du Master professionnel Études Prospectives et Développement (EPDev) dans les services de planification stratégique des ministères, organisations non gouvernementales (Ong), organisations internationales, institutions de recherches, cabinets d’études.

 

Les qualités du professeur Tingbé Azalou saluées

L’un des masters les plus dynamiques qu’enregistre l’Uac est le master Études Prospectives et Développement, EPDev dont le concepteur est le professeur Albert Tingbé Azalou. Et il est de notoriété publique que l’équipe de formation positionne depuis des années, sur le marché béninois et international de très bons cadres, biens formés et aptes à s’investir dans un processus administratif et opérationnel à travers leur capacité de conception. Cette rigueur de la coordination est bien notée à la faculté des sciences humaines et sociales. En effet, la qualité du travail qui se fait au master que dirige le professeur Tingbé Azalou ne cesse d’émerveiller la communauté universitaire, a indiqué la doyenne de FSHS, le Professeur Odile Guèdègbé. A la suite des auditeurs en Master diplômés, de ce jeudi, la doyenne de la FSHS a, à l’occasion de la remise de diplôme à la deuxième promotion de Master EPDev, fortement salué les qualités managériales du Professeur Albert Tingbé Azalou par qui cette formation existe désormais à l’Uac. Depuis quelques années en effet, le professeur Albert Tingbé Azalou a réussi à marquer positivement l’Université d’Abomey-Calavi non seulement par son engagement personnel à faire valoir une rigueur professionnelle, mais également par un volontarisme hors paire, à s’investir dans une formation de qualité. Cela lui a permis d’avoir déjà à son actif une cinquante de docteurs formés. Mieux le professeur Albert Tingbé Azalou ne cesse de faire preuve de rigueur professionnelle pour rendre visibles et éligibles aux yeux des partenaires le département de sociologie anthropologie dans le classement des universités de la sous-région et du monde. C’est ce qui fait que beaucoup sont fiers du professeur Albert Tingbé Azalou qui marque d’une encre indélébile sa carrière d’enseignant-chercheur au supérieur.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *