.
.

.

Eau et Assainissement: Samou Séidou Adambi évalue les programmes et projets du secteur


Les officiels lors de l’ouverture de la rencontre

Après deux ans d’interruption, le secteur eau et assainissement renoue avec son habituelle évaluation à travers la tenue de la revue annuelle eau et assainissement qui se tient depuis ce jeudi 28 juin 2018, à Atlantic Beach Hôtel de Cotonou. Placée sous la présidence du ministre de l’eau et des mines, Samou Séïdou Adambi, cette rencontre réunit,  les acteurs nationaux du secteur public comme privé  ainsi que les  partenaires techniques et financiers du secteur de l’eau au Bénin.

« Faire le point du chemin parcouru  dans le domaine de l’eau et de l’assainissement et trouver les voies et moyens pour une gestion harmonieuse et coordonnée de l’ensemble des programmes ».C’est l’objectif que vise    la revue annuelle eau et assainissement qui se tient à Cotonou. A en croire le ministre de l’eau et des mines, Samou Séïdou Adambi,  ‘’l’eau pour tous et partout’’   occupe une  place de choix dans le programme d’action du gouvernement. « Dans sa volonté affichée de résoudre  de façon durable et définitive la question de l’accès à l’eau potable pour tous, le président Patrice Talon a fait inscrire en lettre d’or dans le PAG 2016- 2021, ‘’l’accès universel à l’eau pour tous à l’horizon 2021’’ », a-t-il rappelé avant de poursuivre :«  Avec cette volonté politique,  nous devons réfléchir et agir grand mais aussi vite, car le défi est ambitieux, immense et existant.» Tout en rappelant les objectifs de cette revue, le ministre Samou Séïdou Adambi a également abordé le contexte et avancé quelques chiffres sur les avancées du secteur en 2016 et 2017. Il s’est réjoui  du retour remarquable des Pays-Bas et de l’augmentation substantielle des enveloppes de subventions des partenaires dans le secteur de l’eau. A sa suite, le chef de file des partenaires techniques et financiers, l’Ambassadeur Jaap Jan Speelman, martèle que les leçons du passé ont démontré que la pérennité des services dépend fortement d’un cadre institutionnel clair et performant. Il a expliqué que la réalisation des infrastructures d’approvisionnement en eau potable occupe actuellement une place prédominante dans la mobilisation des ressources financières et humaines du secteur. L’AmbassadeurJaap Jan Speelman a salué l’engagement du gouvernement du Président Patrice Talon et des réformes engagées dans le secteur de l’eau. Il pense que le développement d’une gestion intégrée des ressources en eau qui tient compte de la durabilité des besoins futurs, est un intérêt stratégique pour le pays. Il est important de rappeler que depuis l’incident financier de 2015 duPpea II, le secteur de l’eau renait peu à peu de ses cendres et encore plus grand.

Les officiels lors de l’ouverture de la rencontre

 

 

Photo de famille des participants

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *