.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite à la visite du ministre Agbénonci à Tokyo: L’ambassadeur du Japon annonce la construction d’un échanger au carrefour CFAO-TOYOTA


L’Ambassadeur du Japon au Bénin, Kiyofumi Konishi

« La coopération nippo-béninoise ne s’arrête jamais », s’est réjoui l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Bénin, Kiyofumi Konishi, annonçant ainsi l’une des grandes avancées entreprises par le pays du soleil levant dans le cadre du renforcement de sa coopération avec la République du Bénin. Il s’agit du projet de construction d’un échangeur au carrefour CFAO-TOYOTA, sis à Cotonou. Dans son intervention à l’occasion d’une conférence de presse tenue à sa résidence, ce lundi 25 juin 2018, l’Ambassadeur du Japon au Bénin, Kiyofumi Konishi précise que ce projet est issu de la dernière rencontre entre les ministres des Affaires Etrangères du Bénin et du Japon, respectivement Aurélien Agbénonci et Taro Kono. Au cours de ce face à face, les deux personnalités ont réaffirmé leur soutien au développement d’infrastructures de qualité contribuant à une meilleure connectivité en Afrique. C’est à cet effet qu’ils ont évoqué le projet de construction d’un échangeur au carrefour CFAO-TOYOTA dans le cadre de l’Anneau de croissance en Afrique de l’ouest, une stratégie proposée lors de la TICAD VI dans la mise en œuvre du « Plan Directeur de l’aménagement des corridors pour l’anneau de croissance en Afrique de l’ouest ». Face à la presse, l’Ambassadeur Kiyofumi Konishi témoigne de cette initiative qui vient prouver la position stratégique qu’occupe le Bénin dans la mise en œuvre de ce projet né à Nairobi, au Kenya. Un édifice qui va faciliter la libre circulation des personnes et des biens tant au Bénin qu’en Afrique de l’Ouest. L’Ambassadeur Kiyofumi Konishi a rassuré que des dispositions sont déjà prises pour assurer l’exécution de ce projet d’envergure international. Selon ses explications, une mission sera envoyée le plus tôt possible à Cotonou pour l’étude préparatoire et la concrétisation du projet. Cette avancée du peuple japonais vient confirmer son engagement à élargir les éventails de ses domaines d’intervention au Bénin. Outre les secteurs de l’éducation et la formation, de l’agriculture et la pêche, de la santé, de la sécurité alimentaire et autres, le Japon annonce ainsi les couleurs son entrée dans le domaine des infrastructures. Un autre projet, autre que celui de la construction de l’échangeur au carrefour CFAO-TOYOTA, et relatif à l’aménagement du transport dans la ville de Cotonou est en pleine gestation. Une étude préparatoire sur la situation a démarré pour savoir le type de projet réalisable pour la cause.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *