.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fixation au 30 juin de la fin du mandat du Cos-Lépi: Janvier Yahouédéhou et ses pairs se plient à la décision de la cour


Echanges entre le Président du Cos-Lépi, Janvier Yahouédéhou (à gauche) et celui de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou (à droite)

Le Président de la Cour constitutionnelle, Joseph Fifamè Djogbénou a reçu dans l’après-midi du vendredi 22 juin 2018, une délégation du Cos-Lépi composée de son président, Janvier Yahouédéhou, du vice-président Sabai Katé et du rapporteur Justin Adjovi. Cette rencontre intervient au lendemain de la décision de la haute juridiction demandant au Cos-Lépi de mettre fin à ses activités le  30 juin prochain. Loin d’être une coïncidence, cette rencontre entre les représentants des deux institutions est un signal fort pour le Cos-Lépi qui vient confirmer son adhésion totale à la date butoir prévue pour ses activités. Pour le président Janvier Yahouédéhou, ce délai aussi court n’aura aucun impact sur la qualité du travail qui sera abattu. « Jusqu’au 30 juin, nous allons travailler de façon propre, de manière à laisser à l’institution le fruit du travail accompli pendant notre présence »,  a rassuré  Janvier Yahouédéhou. A  le croire, une période de suivi sera accordée à la mission du Cos-Lépi qui va se poursuivre, même après le 30 juin. « La Cour constitutionnelle est une institution, le Cos-Lépi est aussi une institution… Les hommes passent. Même sans l’équipe qui est là, le Cos-Lépi va travailler », conclura le président du Cos-Lépi.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *