.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accès à l’eau potable: Le Bénin obtient 220 millions de dollars de la Banque Mondiale


La Représentante résidente de la Banque Mondiale au Bénin Mme Katrina M

124 417 284 123,24 FCFA,  soit 220 millions  de dollars US. C’est le montant total du financement approuvé par la Banque mondiale (BM) pour aider le Bénin à étendre l’accès à l’eau à tous les habitants des zones rurales.  La signature  des accords de financement dans le cadre du Programme pour l’accès universel à l’eau potable en milieu rural, dénommé Programme Aqua-Vie a eu lieu le jeudi 14 juin 2018 entre le gouvernement béninois  représenté par le ministre en charge des Finances, Romuald Wadagni, et la Banque mondiale représentée par le Directeur des opérations, Pierre Laporte et Katrina Sharkey, représentante résidente de la BM au Bénin et en présence du Directeur général de l’Agence nationale pour l’approvisionnement en eau potable en milieu rural. Par cet acte, le  gouvernement du président Patrice Talon effectue un pas vers la concrétisation de son ambition  de démocratiser l’accès à l’eau potable pour tous d’ici à 2021.  Selon Katrina M. Sharkey,  le Programme Aqua-Vie se trouve pleinement en harmonie avec la vision du Gouvernement du Bénin et son Programme d’Actions. « Ce programme appuie directement le gouvernement sur le chemin de l’atteinte de  l’accès universel et durable de la population rurale aux services d’eau potable », a-t-elle déclaré.  Katrina M. Sharkey a, au nom de la BM, dit tout le bien que pense son institution de l’ambition et de la vision de Patrice Talon et de son Gouvernement pour l’approvisionnement en eau potable en milieu rural. Selon ses propos, le Programme « Aqua-Vie » vise à améliorer les services d’approvisionnement en eau des populations rurales. Près de 1,7 millions additionnels de Béninois vivant dans les zones rurales bénéficieront d’un accès aux services d’eau potable à travers la construction et la réhabilitation de plus de  600  Adductions d’eau villageoise  (AEV), la construction de plus de  34.000  branchements particuliers et  3.300  bornes fontaines. « De son caractère innovant, le Programme Aqua-Vie utilise pour la première fois au Bénin, l’instrument PforR  (Programme Pour les Résultats)  qui, d’une part, associe directement les décaissements de la BM à l’atteinte des résultats en termes d’augmentation de l’accès et de la gestion durable des services d’eau potable, et d’autre part renforce les systèmes techniques, fiduciaires, environnementaux et sociaux du pays.  C’est aussi la première fois en Afrique sub-saharienne que cet instrument est approuvé pour un projet du secteur de l’eau », a expliqué Madame Sharkey. Il est important de rappeler qu’avec le soutien de la Banque Mondiale, le Programme Aqua-Vie s’inscrit dans cette performance du Gouvernement Talon à mobiliser des financements publics et privés additionnels en faveur des populations rurales. C’est la preuve que le rêve du président  Talon prend de plus en plus corps et marque un pas vers la concrétisation de l’ambition du président de la république. Cette ambition de donner de l’eau potable à tous à l’horizon 2021 est désormais dans sa phase active car  le démarrage des travaux est  imminent.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *