.
.

.

Social: Direct-Aid Bénin offre des kits alimentaires aux victimes du drame d’Avamè


Remise officielle du don

La branche béninoise de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire, social et de développement, Direct-Aid (Direct-Aid Bénin) a procédé ce mardi, 12 juin, à la remise d’un important don aux victimes du drame d’Avamè, drame survenu il y a près de deux ans sur le site d’incinération de produits avariés dans cet arrondissement de la commune de Tori-Bossito. Composé de kits alimentaires remis à chaque famille, ce don qui marque la volonté de l’organisation koweitienne de communier avec les populations démunies, a été remis en présence des autorités locales, des populations et des bienfaiteurs.

21 mois après l’explosion survenue sur le site d’incinération des produits avariés d’Avamè, Direct-Aid Bénin n’a pas oublié les victimes et leurs familles. Ce mardi, c’est les bras chargés de vivres que El Hadj Euloge Abd-Gafar Zohoungbogbo, représentant du Représentant résident de Direct-Aid Bénin et sa délégation se sont rendus au chevet de ces dernières pour leur témoigner la solidarité de l’organisation. Réunis à l’arrondissement d’Avamè, enfants, femmes, hommes, jeunes et moins jeunes se sont vu offrir bidons d’huile, sacs de riz, boîtes de sardines, du lait, du sel, etc. Un instant de bonheur qui s’est déroulé dans une ambiance de gaité et de joie et grâce auquel chaque famille est rentrée chez elle avec un kit. Avant la distribution des vivres, Augustin Vianou, le chef de l’arrondissement d’Avamè a rendu un hommage appuyé à Direct-Aid Bénin pour ses multiples actions au profit des personnes vulnérables. Paul Kassinhin, pour le compte de l’Agence nationale de la protection civile (Anpc), a abondé dans le même sens, se réjouissant de la bonne santé du partenariat signé en décembre 2017 entre Direct-Aid Bénin et l’Anpc. C’est grâce à ce partenariat que les populations béninoises, sur l’ensemble du territoire peuvent bénéficier aujourd’hui des nombreuses œuvres sociales de Direct-Aid, expliquera M. Kassinhin. Avec Direct-Aid Bénin et d’autres partenaires, le gouvernement s’engage à prendre en charge l’éducation des orphelins du drame d’Avamè, âgés de 6 à 10 ans, a-t-il annoncé. Le maire de la commune de Tori-Bossito, Robert Tolégbon, qui a chaleureusement remercié le donateur, a profité de l’occasion pour soumettre quelques doléances. Le maire a plaidé pour les rescapés des flammes afin que Direct-Aid Bénin les aide à venir à bout des cicatrices chéloïdiennes auxquelles ils sont confrontés. Robert Tolégbon a aussi appelé Direct-Aid Bénin au secours afin que l’organisation, dont la contribution à  l’accessibilité des populations béninoises à l’eau n’est plus à démontrer, appuie la mairie par la construction de postes d’eau autonomes.

Amour et solidarité, le leitmotiv de Direct-Aid

Représentant à cette cérémonie le Représentant-résident de Direct-Aid au Bénin, El Hadj Euloge Abd-Gafar Zohoungbogbo a pris bonne note. Il s’est engagé à rendre fidèlement compte de toutes les doléances à qui de droit. S’exprimant sur la cérémonie, il a expliqué que « ces kits alimentaires offerts ne sont, ni plus, ni moins, que l’accomplissement d’un devoir de solidarité, l’expression d’amour à l’endroit des familles victimes du drame d’Avamè ».  El Hadj Zohoungbogbo, qui a présenté aux populations et aux autorités locales la mission et les actions  de Direct-Aid aux côtés du gouvernement du Bénin, s’est particulièrement montré sensible au sort des orphelins du drame du 8 septembre 2016. Il les a encouragés à « étudier et à bien travailler à l’école, car l’avenir est dans le travail». On rappelle que Direct-Aid  fait de la lutte contre le « triangle de la terreur », ignorance-pauvreté-maladie, son cheval bataille et intervient dans plusieurs secteurs dont l’eau, l’éducation, la santé, etc.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *