.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fraudes douanières: Le procès Atao reporté au 24 juillet


Atao Hinnouho

Contrairement à la dernière audience où il était absent pour raison de santé, le député Atao Mohamed Hinnouho était bel et bien présent hier, mardi  12 juin, au tribunal de première instance de Cotonou.  La partie plaignante, à savoir la  Direction générale des douanes et droits indirects, qui accuse le député d’«importation de marchandise prohibée et en contrebande, ainsi que la non déclaration de marchandises importées », était représentée à l’occasion par le colonel des douanes, Jacques Yambapou et  l’Agent judiciaire du trésor, qui en trois heures d’horloge ont fait leur déposition dans ce dossier.   Le juge a mis  fin à  l’audience à ce niveau et a renvoyé le procès au 24 juillet prochain, histoire de permettre aussi à  Atao et à ses avocats d’apprêter leur déposition.

Plusieurs autres chefs d’accusation pèsent contre ce même député dont le plus récent est « rébellion, violences et voies de fait ». Cela, du fait de la résistance qu’il a manifestée le 27 avril passé dans les locaux du tribunal de première instance de Cotonou en face des forces de l’ordre qui exécutaient un mandat d’arrêt contre lui. Atao Hinnouho ne sortira véritablement pas d’affaire de sitôt parce qu’il devra également répondre des faits de « trafic de faux médicaments », la plus grosse affaire dans le lot, qui a valu sa fuite du Bénin dans le temps, avant qu’il ne vienne lui-même se présenter à la justice pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Près de 150 tonnes de « faux médicaments » avaient été découverts et saisis par les agents de la police républicaine dans des entrepôts dont il serait propriétaire avec son épouse. Cette affaire a déjà conduit plusieurs grossistes répartiteurs impliqués devant les tribunaux. Ceux-ci ont été jugés et condamnés à des peines d’emprisonnement ferme de 4 ans, avec des amendes de 20 millions de FCFA, chacun. Le procès d’Atao dans ce dossier se fera quand le parlement aura procédé, à l’occasion de la session en cours, à la levée de son immunité, conformément au souhait du gouvernement qui en a formulé la demande.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Fraudes douanières: Le procès Atao reporté au 24 juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *