.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ciné Nomad School 2018: 28 étudiants à la recherche de l’expertise de l’ISMA


Les étudiants déjà reçus par l’ISMA

Les étudiants concernés par ce programme de mobilité internationale viennent de six différentes écoles pour recevoir l’onction experte de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) dans leur cursus académique en Réalisation et journalisme. Ils y séjourneront du 04 au 24 juin 2018.

A l’issue de leur séjour, ces étudiants accueillis par l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) vont pouvoir réaliser leurs projets de films. Venus des écoles de renommée, comme « School of film and Media Studies » de l’Université de l’Etat de New York aux Etats-Unis (12 étudiants), de l’Ecole nationale supérieure de cinéma et de multimédia CinéFabrique de Lyon en France (9 étudiants), de l’Ecole d’Etudes cinématographiques Jacmel en Haïti (02 étudiants), de l’Institut supérieur de l’image et du son (ISIS) de Ouagadougou (02 étudiants), de  « Lodz Film School » de la Pologne (02 étudiants) et AFRIFF de Lagos au Nigéria (01 étudiant), ces étudiants vont coproduire des films capables de conquérir le monde cinématographique. Des projets de  coproduction financés d’une part, par la France pour cinq écoles et d’autre part, par les Etats-Unis d’Amérique pour trois écoles de cinéma. Selon les précisions données par le Président Fondateur de l’ISMA, Marcellin Zannou, « la Ciné Nomad va permettre  aux étudiants venus d’horizons divers,  de travailler dans des environnements multiculturels pour réaliser une œuvre cinématographique de qualité irréprochable ». Des étudiants qui réaliseront au cours de leur séjour, six court-métrages sur le territoire béninois. A l’issue de ces tournages, les supports d’images de la Pologne, de la France, du Nigeria et du Burkina-Faso « seront transférés à l’ISMA et tous les réalisateurs viendront séjourner à Cotonou pour la phase de post-production jusqu’à fin juillet », a fait savoir Marcellin Zannou. Il ajoute par la suite que « le financement de la France a permis à 6 étudiants de l’ISMA de voyager sur  New York (USA), Jacmel (Haïti) et à 17 étudiants de l’Institut d’être sur les projets américains à Cotonou. Pour ce qui concerne le financement de la France, il a permis la mise en mobilité  de 15 étudiants  de l’ISMA sur Lyon (France), Lodz (Pologne), Lagos (Nigeria), Ouagadougou (Burkina-Faso) et d’être sur les projets des Français et Polonais à Cotonou ». Il faut préciser que les monteurs et réalisateurs de l’ISMA assureront à New York, jusqu’à fin juillet 2018, la post-production des tournages du Bénin, de Haïti et des Etats-Unis.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *