.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour la qualité de ses enseignements: L’ISMA décroche d’importants financements étrangers pour 33 étudiants


Les trente-trois (33) étudiants qui vont bénéficier de ce financement important accordé à l’ISMA par la France et les Etats-Unis ne réaliseront pas leur production au Bénin. Six différents pays vont les accueillir, afin de donner un caractère international à leurs productions qui pourront rivaliser avec d’autres, dans les grandes rencontres internationales de cinéma. Les pays dans lesquels ils seront répartis dans le cadre de l’exécution de ce projet de production, financé par ces deux pays, grâce au prestige qu’incarne désormais l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (ISMA), sont New-York (USA), Lyon (FRANCE), Lodz (POLOGNE), Jacmel (HAÏTI), Ouagadougou (BURKINA-FASO) et Lagos (NIGERIA). Des pays où ils recevront l’expertise d’autres experts en matière cinématographique, dans la période allant de Mai à Juillet 2018.
Au total, 16 étudiants ont bénéficié des financements de la part de l’école de cinéma et des Médias de l’Université de l’Etat de New York, pour réaliser leurs projets de documentaire à New York, à Jacmel (HAITI) et à Cotonou (Bénin).
l’Ecole Nationale Supérieure de Cinéma et de Multimédia CINEFABRIQUE de Lyon en France, quant à elle, a offert à dix-sept (17) étudiants de l’ISMA, des financements pour la réalisation de leurs projets de documentaire et de fiction à Lyon (France), à Lodz (Pologne), à Ouagadougou (Burkina-Faso) et à Lagos (Nigéria).
A préciser que les équipes de tournage seront composées de ressortissants de tous les pays participants. A l’occasion, les étudiants auront l’opportunité de réaliser leurs films avec des équipes multiculturelles.
Les réalisateurs seront accompagnés dans les pays de tournage par des techniciens en image, en son, en montage et post-production et par des gestionnaires de production qui les rejoindront à partir du 2 juin 2018.
A l’instar des écoles qui recevront ses étudiants, l’ISMA accueillera dans la même période à Cotonou, les étudiants de six écoles de cinéma : School of Film and Media Studies de l’Université de l’Etat de New-York (Etats-Unis d’Amérique), l’Ecole d’Etudes Cinématographiques de Jacmel (HAITI), Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) de Ouagadougou (Burkina FASO), Lodz Film School (Pologne), l’Ecole Nationale Supérieure de Cinéma et de Multimédia CINEFABRIQUE de Lyon (France) et AFRIFF de Lagos (Nigéria). Le plus fort contingent viendra de l’Ecole américaine de New-York avec vingt trois (23) étudiants.
Les premiers étudiants de l’ISMA se sont envolés pour LYON en France et LODZ en Pologne, ce samedi 19 mai 2018 par AIR FRANCE. Les étudiants de LODZ et de LYON ont foulé le sol béninois, le dimanche 20 mai 2018 par le vol régulier d’AIR France.
Après les tournages, les réalisateurs des films et les monteurs sélectionnés dans le cadre de la Ciné Nomad School 2018 arriveront à l’ISMA où seront transférés tous les disques durs d’enregistrement pour les montages et post-productions qui seront effectués sur les équipements de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) dont la qualité est confirmée par l’ensemble des Ecoles.

 

Zoom sur les projets de production des étudiants de l’ISMA financés

1 – « NEW-YORK, SI J’AVAIS SU ». Réalisatrice : Gaelle Marie OUIDODJITCHE : New-York.
2 – « FEMME AU VOLANT DE GROS PORTEUR». Réalisatrice : Florida Ghyslaine ZOSSOUNGBO : Lodz en Pologne
3- « LES FEMMES DU MARCHE D’ELWENDE ». Réalisatrice : Aminatou MIHARATA MAIGA : Ouagadougou
4- « LE TALISMAN » Réalisateur : Gédéon DJOGBENOU : Lyon
5- « LE VAUDOO HAÏTIEN ». Réalisateur : Antonio Palouki TCHANGAÏ, Jacmel (HAÏTI).

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *