.
.

Le triomphe de la vérité

.

30ème congrès international sur la pédagogie universitaire: L’UAC, carrefour d’échanges sur les nouvelles méthodologies d’enseignement


Accueil des participants venus d’Europe et d’Afrique bon

15 pays venus d’Europe et d’Afrique prennent part au 30ème congrès international de l’Association internationale de la pédagogie universitaire (AIPU). Prévu pour durer du 21 au 24 Mai 2018 à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), il a été marqué par une cérémonie officielle d’ouverture qui s’est déroulée le lundi 21 Mai 2018 dans l’Amphithéâtre Idriss Deby Itno. A ce rendez-vous, plusieurs acteurs de l’enseignement privé et public ont répondu présent. Placé sous le thème : « L’enseignement supérieur et sa pertinence aujourd’hui », elle vient en réalité, mettre l’enseignement supérieur face aux défis du 21ème siècle. Pour le Recteur de l’Uac, Professeur Maxime da Cruz, l’Uac attend beaucoup de cette rencontre internationale qui en réalité, vise à offrir des clés pour mieux appréhender les méthodologies d’enseignement/d’apprentissage permettant d’aller vers des solutions durables, dans le contexte actuel de dérèglement des mœurs et de dérèglement général des tendances classiques qui se prenait comme acquis. « Adapter les missions de l’enseignement supérieur en fonction des besoins et des contraintes de l’environnement local, national, régional et international est un impératif » précise le recteur da Cruz. Pour le vice-président de l’AIPU, Aziz Attahir, la pertinence de l’enseignement supérieur doit se mesurer à l’aune de l’adéquation entre ce que la société attend des établissements et ce qu’ils font. Cela requiert des normes éthiques, l’impartialité politique et des capacités critiques en même temps qu’une meilleure articulation avec les problèmes de la société et le monde du travail, en fondant les orientations à long terme vers les buts et les besoins sociétaux, y compris le respect des cultures et la protection de l’environnement. Il s’agit d’offrir l’accès à la fois à une large éducation de caractère général et à une éducation ciblée sur une carrière, souvent interdisciplinaire, centrée sur les compétences et les aptitudes, qui toutes deux rendent l’individu capable de vivre dans différents contextes en mutation, d’agir efficacement et de pouvoir changer de profession. A ce titre, il estime que les expériences croisées permettront d’approfondir l’analyse des obstacles à la réalisation des objectifs qui sont les clés de voute de développement des sociétés et de sa réussite. A cette cérémonie d’ouverture, le Président de l’AIPU section Bénin, Basile Kounouhewa n’a pas manqué rappeler le contexte dans lequel le choix a été porté sur le Bénin pour abriter cette rencontre internationale. Par ailleurs, trois sous-thèmes ont été retenus pour l’évènement, Enseignement Supérieur et Promotion des Valeurs Sociétales, Enseignement Supérieur et Professionnalisation et Enseignement Supérieur et Innovations Pédagogiques. A ce rendez-vous, il est attendu 160 communications, 06 symposiums, 06 ateliers sans oublier les réunions de sections nationales présentes. L’assemblée générale de l’AIPU internationale œuvra la désignation du lauréat et la remise du Prix Jean Demal, sans oublier le choisi du nouveau Président de l’AIPU-Internationale, en signe fort à l’endroit de l’Uac et de l’AIPU section Bénin.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *