.
.

.

Appui aux centres de santé et groupements féminins: Le PAM en lutte contre la malnutrition chez les Pvvih du Mono et du Couffo


Photo de famille des bénéficiaires, autorités et donateurs devant les matériels réçus

La représentation nationale du Programme alimentaire mondial (PAM) a procédé, le jeudi 26 avril 2018, au Centre de promotion sociale d’Aplahoué, à la remise de matériels et d’équipements aux centres de santé et aux groupements de femmes Pvvih(Personnes vivant avec le Vih Sida)des départements du Mono et du Couffo. La remise des dons s’est effectuée en présence du préfet duCouffo, Christophe Mégbédji, du Chargé de Programme du PAM Francis Bere, et de la Directrice pays Onusida Marie-Margarète Molnar.

Huit millions de francs CFA (8.000 000 FCFA). C’est le coût global de ce don constitué de matériel anthropométrique (toise, pèse personne, outils de suivi) et de kits de cuisine à savoir des séries de casseroles, de gazinière de marque Oryx, de bassines, de 100 tonnelets, de marmites et autres ustensiles de cuisine, etc. Destiné aux centres de santé pilotes, ces matériels serviront pour un suivi effectif de l’état nutritionnel des clients sous Arv, et pour des démonstrations culinaires lors des séances d’éducation nutritionnelle. Des outils agricoles et les différentes machines de transformations agro-alimentaire motopompes, arrosoirs, pulvérisateurs, brouettes, tuyaux d’arrosage, engrais, râteaux, presse à manioc double vis, presse à soja, râpeuse, moulin à soja, foyers améliorés, marmites creuses pour torréfaction, moulin soja etc., ont été remis à six (06) groupements de femmes pour la transformation du manioc en gari et du soja en fromage de soja.Ce geste du PAM vaà coup sûr contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la bonne nutrition des bénéficiaires. Plusieurs études révèlent en effet que les malades présentant une immunité plus faible (taux de CD4 bas) étaient plus atteints de malnutrition. Afin de prévenir la malnutrition chez ces P vvih, il est donc important d’améliorer le suivi nutritionnel et/ou de mettre en place des stratégies de détection précoce et de prise en charge. D’où l’importance du geste du PAM.

Une action unanimement saluée
Au cours de la cérémonie, la directrice pays Onusida,Marie-Margarète Molnar a rappelé que les départements du Mono et du Couffo font partie des départements prioritaires de la réponse qui ont les plus forts taux d’insécurité alimentaire, avec respectivement 29% et 28% des ménages en insécurité alimentaire contre 11% pour la moyenne nationale. Les patients sous ARV, admis au programme d’appui nutritionnel ne bénéficient pas de tout le paquet d’activités nécessaires pour une amélioration durable de leur état nutritionnel. Ils font face à beaucoup de défis dont l’accès aux crédits formels et informels en raison de leur situation, et les perceptions négatives à leur sujet. Pour atteindre les objectifs ambitieux de traitements 90-90-90, les Pvvih,et particulièrement ceux sous ARV ont besoin non seulement de jouir d’une alimentation saine, nutritive et régulière mais surtout d’être autonomisées financièrement. Raison pour laquelle Marie-Margarète Molnara salué le plan de rattrapage du Bénin. A travers ce plan, le Bénin s’est engagé avec l’appui du Pam et d’autres partenaires à renforcer les connaissances, aptitudes et compétences des acteurs des sites de prise en charge sur les normes et les pratiques en matière de prise en charge nutritionnelle. Le pays s’est engagé aussi à équiper les sites de prise en charge des départements du Mono et du Couffo en matériels anthropométriques et en kits de cuisine, et à contribuer à l’amélioration du statut nutritionnel et des autres éléments du bien-être chez les patients Pvvih sous ARV malnutris à travers l’éducation nutritionnelle.
Pour le chargé de Programme du PAM, Francis Bere, les outils gracieusement remis aux Pvvih du Mono et du Couffovont contribuerà l’accroissement des ressources financières de ces femmes afin d’assurer la sécurité alimentaire au sein des ménages pour l’atteinte de l’Odd 2 relatif à la faim zéro. Il a réaffirmé la disponibilité du PAM à accompagner désormais le Bénin dans la promotion d’un environnement favorable à la protection des droits humains en rapport avec le VIH pour atteindre les objectifs 90 90 90. Mais avant, il a fait savoir le vœu le plus cher du PAM qui est de voir ces matériels et équipements atteindre l’objectif fixé. Le préfet du Couffo, Christophe Mégbédji a salué l’appui du PAM et garanti la partition de la préfecture du Couffo pour l’usage judicieux des matériels. Christophe Mégbédjia témoigné la gratitude du gouvernement au PAM pour ses différentes actions d’impact au bénéfice des populations béninoises. Au nom des bénéficiaires, leur porte-parole, Jeannette Bossou, a salué « l’acte de générosité du PAM » promis faire un bon usage des matériels et équipements.

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *