.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vernissage à la résidence de l’Union Européenne: Moufouli Bello et Kifouli Dossou révèlent le Bénin


Quelques personnalités admirant les œuvres des artistes

Trois femmes de peau noire sur un fond de toile bleu. Le regard bien expressif, elles sont arborées de tissus portés par les amazones du plateau d’Abomey, ceux du culte vodou « Egun Egun », et encore, celui travaillé des yoruba communément appelé « Adiré ». Ce tableau appelé « Ikôkô », illustre l’ensemble des femmes qui occupent des postes clés dans les communautés africaines secrètes. Ce vernissage est l’œuvre de l’artiste Moufouli Bello, qui transmet dans sa pratique l’importance de la représentation de la femme noire, explore sa force et sa vulnérabilité et amène le public à regarder d’une façon nouvelle cette féminité à la lumière de ce qu’elle était. A côté d’une quinzaine de tableaux de l’artiste exposés à la résidence de l’Union Européenne, ce mercredi 25 avril 2018, se trouvait aussi l’art de Kifouli Dossou, ancré dans la culture de l’ethnie Yoruba : les masques « Guèlèdè ». Un visage du type masque-heaume sculpté dans le bois avec une touche bien particulière. « Sur le haut du masque, j’essaie de décrire une scène qui se rapproche du quotidien, ou qui dénonce certains faits de société », explique Kifouli. Les œuvres de ces deux artistes ont été l’objet d’attraction des représentants diplomatiques de plusieurs pays au Bénin, des représentants des organisations internationales, du ministre de l’Energie Jean-Claude Houssou, et bien d’autres, au vernissage organisé par le Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin, Olivier Nette. Face à l’assistance, il justifie ce vernissage par la nécessité de mettre en lumière les deux jeunes artistes béninois et de contribuer modestement à l’épanouissement de l’art et au dialogue culturel. Cette occasion, continue-t-il, rentre dans le cadre de l’initiative de l’Union Européenne qui a décrété l’année 2018 « Année européenne du patrimoine culturel » avec pour but, de susciter les échanges et le dialogue entre les pays. « Cette décision permettra de promouvoir le patrimoine comme élément central de la diversité culturelle et du dialogue interculturel, de valoriser les meilleures pratiques pour assurer la conservation et la sauvegarde du patrimoine ainsi que de développer sa connaissance auprès d’un public large et diversifié », ajoute le Chef de la délégation de l’Union Européenne, Olivier Nette. « C’est la révélation du Bénin souhaité par le Président de la République et porté par le gouvernement. Vous pouvez y voir toute la richesse de la culture béninoise avec des couleurs diverses et variées », apprécie avec joie le ministre Jean-Claude Houssou, avant d’exprimer sa gratitude à l’organisateur du vernissage pour avoir donné l’occasion de partager ces œuvres importantes pour le Bénin. « Il faut continuer à encourager ces artistes et partager ces œuvres importantes pour révéler le Bénin à travers le monde », conclut-il.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *