.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fin des mouvements de débrayage dans l’enseignement public: Timide reprise des cours, hier, dans les écoles et collèges


les élèves vont reprendre les cours

Les enseignants ont respecté le mot d’ordre des centrales et du Front qui ont appelé à la reprise des cours. Le constat est effectif depuis ce jeudi 26 Avril, date du retour des congés de Pâques. Il est 11 heures 05 minutes. Plusieurs élèves en tenue kaki se trouvent dans la cour du Collège d’enseignement général Fiyégnon, sis à Fidjrossè-Plage. A première vue, la reprise des cours n’est pas effective. Mais, erreur! « Nous avons fini les cours à 10 heures », a laissé entendre Hortense qui se prépare à rentrer chez elle. Toutefois, les salles de classe du collège, ouvertes, laissent apparaître les enseignants qui se remettent à la tâche. Décontracté et plongé dans son cours d’anglais aux élèves de la classe de seconde, l’enseignant Toussaint Alain Enonmon exprime sa joie de reprendre les cours. Une faveur qui fait suite à la levée de la motion de grève du Front des trois ordres de l’enseignement. « Nous avons suivi le mot d’ordre du Front qui a opté pour la levée de motion de grève. Pour le moment, nous avons repris les cours mais si demain il y a autre chose, nous allons respecter », explique-t-il. Pour lui, il n’y a pas de raisons à ne pas reprendre les cours, vu que la centrale syndicale à laquelle il appartient et qui est placée sous le Front, a opté pour une reprise sans faille des cours, même si les échanges n’ont pas abouti. « On n’était pas allé en grève pour des raisons individuelles. Ce sont nos représentants qui sont allés en grève pour dénoncer ce qui ne va pas. Ils ont ensuite décidé de reculer pour mieux sauter et nous devons les suivre », ajoute-t-il. Le censeur du collège confirme l’effectivité de la reprise des cours par tous les enseignants ACE comme APE, sans compter les enseignants vacataires. Le même constat a été fait au Collège de l’Entente, sis à Agla, où les cours ont effectivement repris. L’école béninoise renaît ainsi de ses cendres après plusieurs mois de grève, même s’il sera difficile aux enseignants de rattraper le temps perdu. « On ne rattrape jamais le temps perdu mais nous ferons l’essentiel pour finir le programme conformément au calendrier », promet l’enseignant de la langue anglaise au CEG Fiyégnon, Toussaint Alain Enonmon. Au Ceg Houéyiho, le Directeur Thomas Sonou parle de la reprise timide des cours. « Vous voyez le nombre de véhicules au sein de l’établissement. Ce n’était pas le cas, il y a quelques semaines », a-t-il confié. Toutefois, il rassure de ce que dès lundi prochain, tout rentrera dans l’ordre et l’année suivra son cours normal. Au Ceg Gbégamey, rien à signaler. Les cours ont repris et les apprenants saluent la promptitude de leurs enseignants. « Je suis fier de revoir mes professeurs », se réjouit Candide Abassi, élève en classe de troisième. Les regards sont tournés vers les dubitatifs qui devront comprendre la portée de la décision du Front en répondant présents dans les salles, au plus tard lundi prochain.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page