.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tentative d’arrestation au tribunal de Pobè: Les députés dénoncent un acharnement contre Séfou Fagbohoun


Séfou Fagbohoun

Accompagné de l’un de ses avocats, Me Kato Atita, l’honorable Séfou Fagbohoun s’est rendu en personne, ce lundi 16 avril 2018, au Tribunal de Pobè, pour répondre à la convocation à lui adressée par le juge en charge du dossier relatif au litige domanial de Gbahouété. Au terme de l’audience, le juge a envoyé le dossier à son collègue juge des libertés et de la détention qui, en appréciant ledit dossier a pris une ordonnance de mise sous convocation du richissime homme d’affaire Séfou Fagbohoun. Au terme de cette procédure, le président d’honneur du Madep s’apprêtait à retourner à son domicile lorsqu’il aperçut un détachement d’agents de la police républicaine en faction sur la cour du tribunal, bloquant toutes les issues, comme s’ils envisageaient procéder à l’arrestation de Séfou Fagbohoun. Surpris par ce dispositif d’un genre particulier, Me Kato Atita, l’avocat de Fagbohoun, a aussitôt porté l’affaire devant le Président du tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè, Jean Da Silva qui, abasourdi par la présence des hommes en uniforme qu’il n’a même pas invités, a ordonné leur départ immédiat. Ce qui a permis à Séfou Fagbohoun de rentrer chez lui sans être inquiété.

Condamnation générale dans les rangs de la mouvance
La situation qui a conduit à la tentative avortée de l’arrestation de Séfou Fagbohou a fait l’objet de grande préoccupation dans l’opinion publique nationale et même internationale. Même dans les rangs de la mouvance présidentielle, les députés présents à l’assemblée nationale, ce lundi 16 avril 2018 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, pour une plénière, se sont étonnés de la tentative d’arrestation de leur ancien collègue Fagbohoun alors que l’intéressé s’est présenté à la justice. Ils sont nombreux, députés de tous bords politiques, à exprimer leur indignation face à ce qu’ils ont qualifié « d’acharnement » face à la tentative d’arrestation de l’homme d’affaires béninois Séfou Fagbohoun au tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè, dans une affaire qui l’oppose depuis des années à des présumés propriétaires terriens à Gbahouété, commune d’Adja-Ouèrè. Ne comprenant pas ce qui a conduit à cette opération alors que l’homme d’affaire s’est rendu en personne au tribunal pour répondre à la convocation du juge, les députés aussi bien de la mouvance que de l’opposition ont appelé à un arrêt de cette façon de gérer la cité et apprécié le professionnalisme du Président du Tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè qui a eu la vigilance de faire déguerpir les forces de l’ordre de son tribunal. Me Kato Atita, l’avocat de l’honorable Séfou Fagbohou a alerté l’opinion publique sur les risques d’une arrestation forcée de Fagbohoun qui a une santé fragile.

Germin DJIMIDO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page