.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sécurité des Béninois sous le régime de la rupture: Sacca Lafia présente le tableau des défis relevés


Sacca Lafia, Ministre de l’intérieur et de la sécurité publiqueacca lafia

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique était l’invité de l’émission « Bénin en chantier » de ce jeudi 5 avril 2018. Faisant le bilan des deux ans de gestion du pouvoir Talon dans le domaine de la sécurité, Sacca Lafia a affirmé que la réforme qui consacre la fusion de la Police et de la Gendarmerie a contribué efficacement à la lutte contre l’insécurité au Bénin.

La lutte contre les braquages, les faux médicaments, le combat contre la transhumance des bœufs, les crimes crapuleux sont autant d’actions que le Gouvernement de la Rupture a menées avec succès depuis deux ans, selon le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Reçu sur l’émission « Bénin en chantier » jeudi dernier, Sacca Lafia a présenté les grandes réalisations qui concourent à la quiétude des populations. En effet, «depuis janvier 2018, il n’y a aucun braquage sur le territoire béninois. Tout est centralisé, les moyens sont jumelés pour une efficacité dans l’action. Au départ, on pensait la fusion police –gendarmerie impossible mais grâce à l’ingéniosité des acteurs, cette fusion est aujourd’hui une réussite. Plus de rançonnement sur nos routes », précise le ministre. Selon ses propos, la police républicaine a changé de méthode à travers la mobilité des agents de sécurité. Il y a eu également instauration et utilisation judicieuse des fonds de sécurité et prise d’un décret qui fait obligation aux établissements financiers de se doter de caméras de vidéo surveillance.

Des acquis prometteurs
Faut-il rappeler qu’en deux ans, (de novembre 2016 à décembre 2017) 180 véhicules pick up, 540 motos et huit tonnes de pièces détachées ont été données aux forces de sécurité et de défense.A tout ceci, il faut ajouter la fin des tracasseries routières et des rançonnements sur nos routes, au grand bonheur des usagers des voies, des conducteurs de taxis comme de conducteurs privés.Cela est un gage de sécurité et de discipline des éléments de la Police Républicaine.Il faut d’ailleurs signaler que de plus en plus de lauriers sont décernés à nos policiers par des visiteurs étrangers qui notent l’amélioration et le professionnalisme dont ils font montre.Cela traduit bien que les actions initiées par le président TALON et son gouvernement portent leurs fruits.La création et Autonomisation de l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC) ; la dotation de l’ANPC en équipements et matériels ; Renforcement de la capacité d’intervention l’informatisation de l’Etat civil ; la création des centres secondaires d’Etat civil ; la Mise en œuvre du RAVIP ; la gestion des conflits interreligieux, la prise de mesures adéquates pour contenir et éviter les conflits liés à la transhumance transfrontalière et l’utilisation du numéro vert 166 rendant l’intervention des sapeurs-pompiers et des forces de sécurité plus rapide et plus efficace sont entre autres acquits du secteurs de la sécurité en deux ans.

L’espoir renaît
Vu ces nombreux acquis capitalisé en deux ans, il est important de préciser que le bilan est assez édifiant car bien que l’insécurité zéro n’existe nulle part sur la terre des humains, les actions engagées ont produit des résultats ou effets probants. Les questions de sécurité sont inscrites à l’action 5 de l’axe 2 du pilier 1 du PAG et à ce niveau, il faut reconnaître que les actions phares envisagées ont été majoritairement enclenchées par le gouvernement en seulement deux ans d’exercice. L’avènement de la Police républicaine en est la preuve et constitue une réforme majeure qui installe notre pays dans la modernité des nations qui envisagent la sécurité intérieure de façon globale. De par la méthode, les actes de grand banditisme ont été maîtrisés et ont fait renaître la confiance entre la Police et les Populations. C’est en cela qu’il est important de rendre hommage aux forces de sécurité qui ont internalisé l’approche du gouvernement et donné la pleine mesure de leurs capacités
Reconnaître le bienfait de la coproduction de la sécurité avec une participation plus accrue des populations et exhorter ces dernières à poursuivre. Toutefois, le gouvernement Talon a réalisé des prouesses en matière de sécurité et des actions en cours ou à enclencher sont de nature à donner encore plus d’espoir et d’assurance au citoyen béninois dans ce domaine. Il s’agit, entre autres perspectives, de la poursuite de la restructuration de la police républicaine, de l’amélioration de ses effectifs et du renforcement de la vidéosurveillance.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page