.
.

Le triomphe de la vérité

.

Signature de protocole d’accord entre le Bénin et le groupe Bouygues: L’hôpital de référence de Calavi sort bientôt des terres


Signature de protocole d’accord

Le ministre de la santé, Alassane Séïdou et le directeur du Développement à Bouygues International, Emmanuel Bernard ont procédé,, le vendredi 23 mars dernier,à la présidence de la République, à la signature du protocole d’accord devant conduire à la conclusion du contrat de construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi.Cet acte est un pas supplémentaire de franchi, vers la matérialisation de l’ambition du gouvernement de la Rupture de permettre au plus grand nombre de Béninois d’accéder à des soins de qualité.Le démarrage des travaux est fixé à septembre.

Doté de plus de 400 lits et répondant aux standards européens, cet hôpital est l’un des projets phares du ministère de la Santé. Au terme de la cérémonie, Alassane Séïdou s’est réjoui de cette signature avec « le groupe Bouygues Bâtiment International qui est un groupe français spécialisé dans la construction des hôpitaux ».Pour M. Séïdou, la construction de ce centre hospitalo-universitaire de plus de 430 lits est l’assurance pour tous les Béninois d’accéder à des soins de qualité prodigués par des spécialistes de haut niveau. Ce qui est pour l’heure réservé à une minorité, comme l’a souligné le ministre de la santé. « Vous savez qu’aujourd’hui, nous évacuons nos malades, nous évacuons beaucoup de malades mais il faut dire que c’est une minorité. C’est réservé à des privilégiés, c’est-à-dire les hauts fonctionnaires, les autorités ; ce qui n’est pas normal ». Alassane Séïdou s’est aussi exprimé sur les prochaines étapes après la signature du protocole

par les deux parties.« Il y a eu beaucoup de choses en amont et après ce protocole d’accord, il y a beaucoup de choses à faire aussi, mais nous pensons que nous allons signer le contrat au plus tard fin juin. (…). Au cours du mois de septembre, si tout va bien, on va passer à la phase physique même de la réalisation de l’hôpital».Pour sa part, Emmanuel Bernard n’a pas caché sa fierté de voir le groupe Bouygues associé à ce projet. « Nous sommes ravis de pouvoir signer ce protocole qui révèle la confiance de l’Etat béninois dans l’entreprise Bouygues, plus particulièrement Bouygues Bâtiment International, une filiale de Bouygues Construction qui a beaucoup de références dans la conception et la construction d’hôpitaux dans le monde. Donc nous sommes ravis de pouvoir mettre en œuvre ce projet très rapidement ». M. Bernard, qui a souligné l’expertise du groupe dans la construction d’hôpitaux en France et dans le monde, a promis un ouvrage de qualité au peuple béninois. « Nous serons en charge de la conception et de la construction. On va s’assurer dès la phase de conception, qu’on répond exactement aux besoins du ministère de la santé ». Emmanuel Bernard a aussi expliqué le type de financement monté pour la réalisation de cet hôpital :« On est dans un schéma de financement où la promesse de garantie a été donnée par le gouvernement français qui a été confirmée par le Président Macron au Président Talon lors de sa visite à Paris, il y a quelques jours. C’est un financement de type Crédit Acheteur qui offre un financement sur la totalité du projet. Des promesses ont été émises par l’Etat français, les négociations ont déjà été très avancées avec les banques et donc on est sur un projet qui est en effet financé avec l’offre Bouygues sur un crédit type acheteur. »

Flore S. NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page