.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement de travaux routiers A/S PAG: Talon désenclave Toffo, Agbangnizoun, Djidja, Lalo, Mougnon…


Les ministres Cyr Koty, Joseph Djogbénou entouré des maires préfets et cadres de l’administration en partance pour la levée de voil sur le paneau du projet

Les communes de Toffo, d’Agbangnizoun, de Lalo de Djidja, d’Abomey et de Bohicon, peuvent désormais pousser un ouf de soulagement, car l’un de leurs rêves les plus chers est entré dans sa phase de réalisation, ce mardi 20 mars 2018. Il s’agit du lancement officiel des travaux d’aménagement et de bitumage de certains axes routiers reliant ces communes des départements de l’Atlantique, du Zou et du Couffo. C’était en présence du ministre des infrastructures et des transports, Cyr Koty, des cadres à divers niveau de son ministère, du ministre de la justice Joseph Djogbénou, d’un parterre de députés, de maires, d’élus locaux et des populations massivement sorties pour vivre l’événement.

Sous un soleil de plomb, les populations des localités de Toffo, d’Agbangnizoun, de Lalo de Djidja, d’Abomey et de Bohicon, ont vécu un événement dont ils rêvent depuis des lustres. Pour le maire de la commune d’Agnangnizoun, Gaspard Agbolihonon, cela fait plus de 20ans que les différents régimes qui se sont succédé ont fait de la réalisation de ces routes, des promesses électorales jamais réalisées. Tout heureux de vivre l’effectivité de ces travaux, il a invité les populations présentes à saluer le courage et la détermination du président Patrice Talon. « Nous n’avons pas de mots pour vous dire merci cher président. Vous avez défié toutes les pronostics en rendant effectif le lancement des travaux de ces axes routiers qui, une fois terminés, mettront fin à la souffrance de nos populations et faciliteront la circulation des biens et des personnes dans nos différentes communes », a laissé entendre le maire Gaspard Agbolihonon. A sa suite, le directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji, en bon technicien, a présenté en langue nationale Fon, les caractéristiques du projet à réaliser. Il s’agit, selon ses propos, de la réalisation des axes Toffo-Lalo, long de(28,44 km),de Lalo-Agbangnizoun-Abomey (32,51 km) avec les bretelles Agnagna-RNIE4 (2,40 Km), de Cana-Abomey (9,90 km), de la route Abomey-Mougnon (6,5 km), de Mougnon pour Djidja long de 16,50 km, de Mougnon-CEG2 Zakpo (8,20 Km), du CEG 2 Zakpo au Marché Bohicon long de (2,30 Km) et e l’ActelBohicon (0,80 Km). Soit un total linéaire de 107,55 km linéaires. Selon Jacques Ayadji, la réalisation de ces travaux intègre la construction d’un pont de 60 mètres de portée sur l’axe Lalo-Toffo, l’aménagement de la bretelle Klouékanmè-Agbangnizoun avec la construction d’un pont à Ahogbèya sur le Couffo. Ces travaux seront exécutés par le Groupe Nicolas Srouji Etablissement (NSE) Côte D’Ivoire et doivent être achevés dans un délai de 36 mois à compter du lancement.Dans son discours de lancement, le ministre des infrastructures et des transports, Cyr Koty a précisé qu’il s’agit d’un investissement de 98 365 025 171 francs CFA TTC y compris les coûts nécessaires aux prestations de contrôle et de surveillance, au déplacement des réseaux (Electricité, Eau et Téléphone). « Le Groupement TR Engineering/LeHeros GC assurera la mission de contrôle et de surveillance des travaux », a-t-il précisé.Le ministre a expliqué que l’aménagement et le bitumage de ces axes routiers permettront : d’améliorer les conditions et le coût de transport des personnes et des biens par l’augmentation du niveau de service de la route ; de diminuer le temps de parcours et d’accroître la sécurité des personnes et des biens ; d’assurer le désenclavement des localités concernées en facilitant l’accès aux centres socioéconomiques dans les zones d’exécution du projet ; de faciliter l’écoulement des produits agricoles vers les grands points de commercialisation ; de développer les activités socio-économiques ; d’améliorer l’environnement immédiat et le cadre de vie des populations dans la zone d’influence du projet…

TALON réalise un vieux rêve des populations

Le préfet du Zou, Firmin Kouthon, n’a pas caché ses sentiments aux populations lors de sa prise de parole. « Pendant que nous faisions la vulgarisation du PAG, nous avons abordé la réalisation prochaine de cette route ici à Agbangnizou. Mais vous ne m’avez pas cru parce que de promesse en promesse et de régime en régime, vos souffrances sont restées les mêmes. Mais vous voyez avec moi aujourd’hui que le président Patrice Talon est un homme de parole », a clamé haut et fort le préfet sous les ovations de l’assistance.Il est important de souligner que la réalisation de ces axes routiers est un grand coup d’accélérateur au désenclavement de ces régions du Bénin qui ont longtemps souffert de leur position géographique et qui apparaissaient comme des parents pauvres de la République. C’est également le signe que le Gouvernement du Président Patrice TALON est préoccupé par le développement équilibré du pays et œuvre réellement pour transformer qualitativement le visage du Bénin en dotant ses principales régions d’infrastructures routières appropriées. C’est la preuve que le maillage intelligent du réseau routier national se poursuit car ces chantiers font suite à beaucoup d’autres dont la route Calavi Kpota Ouèdo, Hêvié Cocotomey, la route Zagnanado Paouian avec la bretelle Covè Banamè et Zakpota. Il est impérieux aussi de constater que pour qui connaît les potentiels agricoles de ces localités, ces chantiers constituent une perspective heureuse pour les producteurs agricoles et les transporteurs. Toutes choses qui font la preuve de la mise en œuvre méthodique du PAG dont le seul but est l’amélioration progressive et qualitative des conditions de vie des populations de l’ensemble de notre pays. Le PAG n’est donc nullement en panne comme le disent certaines personnes.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *