.
.

Le triomphe de la vérité

.

Participation prochaine du Bénin au Smithsonian Folklife festival 2019: Le gouvernement engage le pays dans un évènement culturel majeur


Le ministre Homeky et la directrice du Festival, apposant leur signature sur les documents

Organisé par Smithsonian institution, le festival de tradition populaire dénommé, Smithsonian folklife festival connaîtra sa prochaine édition en 2019. A cet effet, le gouvernement béninois, déjà en partenariat avec ladite institution, a scellé un accord de participation du pays audit festival. La signature d’accord a eu lieu, le vendredi 16 mars 2018, dans l’enceinte dudit ministère. Elle a été faite par le ministre Oswald Homeky et la directrice du festival, Sabrina Lynn Motley. Au cours de la cérémonie, José Pya, directeur de l’agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt), a souligné que cet accord s’inscrit dans un cadre plus global que l’autre signé en juillet 2017, et permet entre autres, à l’institution, de partager avec le Bénin des expertises en matière de préservation, de gestion et dissémination de l’héritage culturel du Bénin, en particulier dans le domaine des musées. A sa suite, le ministre Oswald Homeky a d’abord reconnu la clairvoyance de Djimon Houssou (acteur de cinéma) et Angélique Kidjo (artiste musicienne) en proposant au Bénin cette institution qui s’apprête à offrir une véritable place au soleil à la culture béninoise. Car, cette signature d’accord marque le nouveau départ de la promotion de la culture du Bénin. « Puisque, il y a quelques semaines, je disais que le Bénin ne sera plus présent sur un festival, s’il n’est un festival important », a rappelé le ministre avant d’informer que celui pour lequel ledit accord a été signé va se dérouler de fin juin à début juillet dans un centre historique de Washington, le National Mall des États-Unis. « Ce festival offre l’opportunité à notre pays d’être à l’honneur à travers son patrimoine qui sera présenté de façon authentique à un large public venu d’horizons variés », a-t-il poursuivi tout en rassurant que ce festival reste une opportunité unique pour lancer la promotion de la destination que prône le gouvernement béninois et son chef, le président Patrice Talon. La directrice du festival et en même temps directrice de l’institution Smithsonian s’est réjouie de cet accord avant de promettre qu’ils mettront tout en œuvre pour faire de la participation béninoise un succès. Il faut préciser que ce festival est fondé en 1967. Il constitue un exercice continu de démocratie culturelle auquel se prêtent des artistes et artisans pour parler de leurs traditions et d’eux-mêmes. Il est produit par le centre des traditions avec les gouvernements, les organisations culturelles, les agences des arts d’État. En plus des artistes et artisans, des présentateurs sélectionnés aident à parfaire les présentations en apportant un contexte et des informations complémentaires et autres. Il connaît une participation annuelle qui varie entre 500 mille et 1,1 million de visiteurs.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *