.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rapport des travaux du Comité d’admission et de nomination des cadres de l’Etat: Un grand pas vers la dépolitisation effective de l’administration publique


Le président Patrice Talon

Sous la présidence du président Patrice Talon, l’exécutif béninois a tenu ce mercredi 14 mars 2018 son conseil des ministres. Entre autres sujets évoqués, il y a la prise de connaissance du rapport de la première phase de constitution de la base de données du Fichier national portant sur 07 postes de la chaîne des dépenses publiques. Une politique du gouvernement du président Patrice Talon qui a pour finalité, la dépolitisation effective de l’administration publique qui consacre le début de la mise en œuvre d’une promesse de campagne du candidat Patrice Talon. En effet, cette première phase concerne 07 postes relatifs à la chaîne des dépenses publiques à savoir : Directeur de l’Administration et des Finances ; Coordonnateur de projet ; Directeur du Contrôle à la Direction nationale de Contrôle des Marchés Publics ; Directeur général adjoint du Budget ; Directeur général adjoint du Trésor et de la Comptabilité publique ; Directeur de l’Informatique à la Direction générale du Budget ; Personne responsable des Marchés publics. Les différents tests du processus se sont déroulés entre le 20 Janvier et le 20 Février 2018 selon le compte rendu du Conseil des ministres. Ainsi, sur 526 candidats convoqués au début du processus, 153 ont pu atteindre le cap de l’entretien et 137 ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 50/100 ; parmi lesquels 36 ont été défaillants au test d’intégrité. Ce qui débouche sur une autre étape du processus qui consisterait à faire vérifier, avant l’inscription effective au Fichier national des 101candidats définitivement retenus, la régularité de leurs dossiers, notamment l’authenticité des diplômes présentés. Il serait également question de faire réaliser dans de brefs délais l’enquête de moralité préalable à ladite inscription, et avant leur nomination à des postes. C’est en cela qu’il est important de saluer le souci permanent de transparence dans la démarche du gouvernement qui est décidé non seulement à lutter contre les faux diplômes dans l’administration mais également à veiller à la dépolitisation de cette dernière. C’est aussi pour le gouvernement un autre plan de la politique d’assainissement des finances publiques et ce, avec le mérite et le courage du Président Talon.Il est alors plus que jamais important de retenir qu’il existe désormais au Bénin, l’égalité des chances à tous les enfants de ce pays ayant les compétences et le profil pour assumer de hautes fonctions dans l’administration.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *