.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crime sur deux jeunes à Womey: Les corps retrouvés et exhumés à Pahou, une dizaine d’arrestations enregistrées


Les auteurs du crime devant les corps exhumés

Deux corps de jeunes ont été exhumés à Adjra Hounvè dans l’arrondissement de Pahou. Il s’agit selon les sources, de deux jeunes arnaqueurs de 23 ans et 19 ans résident à Womey dans la commune d’Abomey-Calavi  ayant disparu depuis le 15 février 2018.Les corps ont été retirés sans vie d’un puisard au domicile d’un féticheur du nom de Gohoungo Loko Alfred. Les dépouilles dénudées d’organes reposaient sur deux calebasses contenant de crânes humains. La réussite de l’enquête et de l’opération a été à l’actif des éléments du poste avancé de la Police Républicaine de Godomey-Togoudo dirigé de main de maître par le Maréchal des logis chef, Emmanuel Dimon et le Chef brigade de Godomey, le Lieutenant Roberto Mignondé. L’opération d’exhumation a eu lieu le lundi 05 Mars 2018, suite à une descente effectuée sur les lieux à Pahou. Dans cette affaire 08 individus ont été interpelés et mis à la disposition du Procureur. Pour le moment, 02 sont en cavale et activement recherchés par les forces de sécurité.

Les faits

Selon les informations recueillies livrées par les acteurs,  les deux jeunes ont été éliminés alors qu’ils étaient venus effectuer  des rituels dans le souci d’amener un de leur client indien à leur payer de l’argent. Quelques jours après, par un appel téléphonique, un des acteurs a commencé par exiger  une rançon de transfert de la part des parents des deux enfants afin de les informer sur le point de chute des disparus. Dépassés par les faits, les parents se sont dirigés le 22 février 2018 vers le poste avancé de la Police Républicaine de Togoudo pour porter plainte. C’est à partir de ce moment que les éléments de Togoudo ont travaillé sans relâche et de façon désintéressée pour infiltrer le réseau. C’est ainsi que le premier qui exigeait de l’argent avant de filer les informations a été mis aux arrêts à Womey. La suite de l’enquête a permis  de retrouver la base du féticheur Gohoungo Loko Alfred située à Pahou. Dans une première opération, c’est le jeune frère du féticheur qui a été maîtrisé vers Ouidah en partance avec quatre crânes humains dans un sac. Les informations révèlent que la mission est effectuée sous la complicité de leur géniteur, résidant à Pahou. Ce dernier n’aura pas nié les faits. De fil à aiguille et avec la complicité des postes avancés de Sè dans le Mono, l’auteur du crime a été localisé à Sè. C’est ainsi qu’au total, 08 des complices ont été localisés et conduits dans les mains de la justice. En présence des parents, du médecin légiste et des éléments de la police technique et scientifique, les corps ont été donc extraits et confiés sur recommandation du Procureur aux géniteurs pour leur inhumation selon les rites de chaque famille.  Les informations font état de ce que le fait est récurrent dans la localité de Pahou. Pour les forces de sécurité, la situation appelle à la vigilance des parents dans la suivie et l’éducation de leurs enfants.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Crime sur deux jeunes à Womey: Les corps retrouvés et exhumés à Pahou, une dizaine d’arrestations enregistrées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page