.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour la réussite de l’opération dans la région: Blaise Salanon et le parti DAD mobilisent le plateau d’Abomey autour du RAVIP


Blaise Salanon s’adressant aux populations.

Atmosphère détendue, ambiance de fête, avec à la clé, un concert qui mobilise les meilleurs talents artistiques du moment, sur un podium spacieux, dans un somptueux bar baptisé «Jardin d’Eden Plus», plein comme un œuf. C’est dans ce cadre que Blaise Salanon, vice-président du parti «Dynamique d’Actions pour le Développement» (DAD) et les autres lieutenants du parti ont clôturé leur tournée de sensibilisation et d’échanges avec les populations du Plateau d’Abomey. C’était dans la nuit du samedi au dimanche 25 février 2018, à Abomey, à quelques encablures de la pharmacie Azaly.

Au cœur des échanges, trois sujets majeurs. Il s’agit de la mobilisation des populations autour de l’opération de Recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP), les vraies raisons pour lesquelles le parti Dynamique d’Action pour le Développement (DAD) soutient le Président Patrice Talon et les stratégies à mettre en œuvre pour obtenir le maximum de députés dans la région. Sur le premier sujet lié au RAVIP, Blaise Salanon assisté de quelques responsables du parti, a martelé à l’impressionnante foule de militants et de sympathisants mobilisés, la nécessité de se faire enrôler dans les plus brefs délais. « L’opération RAVIP est un outil moderne qui nous permettra d’obtenir plusieurs avantages sans tracasserie. Celui qui vous dira le contraire, considérez-le comme un menteur. C’est pourquoi, je vous demande de vous mobiliser massivement pour vous faire enrôler dans les plus brefs délais », a-t-il lancé aux populations fortement mobilisées qui acquiescent le message par d’incessants applaudissements. Il sera renchéri par les autres responsables du parti qui ont invité les populations à accomplir paisiblement et avec enthousiasme, leur devoir civique. Pour le second sujet d’échanges avec les populations, Blaise Salanon restera encore ferme. « Vous me connaissez très bien. Je suis l’un des vôtres et vous savez que je me dois de vous dire la vérité. Je vous assure que si nous voulons réellement le développement d’Abomey, il n’y a pas deux noms. C’est le Président Patrice Talon ou rien. N’écoutez pas ceux qui n’ont pour rôle que d’intoxiquer et qui constituent de véritables vendeurs d’illusions. Celui qui est aujourd’hui le mieux placé pour sortir le Bénin du sous-développement, c’est le président de la République. Soutenons-le donc afin qu’il réalise l’ambitieux programme d’action du gouvernement qu’il a concocté pour le pays », a laissé entendre, le vice-président du parti DAD. Par la suite, il a étalé, avec les autres responsables du parti, quelques stratégies à mettre en œuvre pour des législatives fructueuses pour le parti. De toute façon, Blaise Salanon est bien convaincu d’une chose : « Je sais qu’avec vous, nous allons faire le K.O aux législatives. Nous attendons donc de pieds fermes, les opposants », a-t-il martelé, avant de laisser la pléthore d’artistes de la trempe de Pipi Wobaho, Aïssi, Ricos Campos, Sèwlan, Césario et bien d’autres, offrir aux populations, d’impressionnantes prestations.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *