.
.

Le triomphe de la vérité

.

CAN séniors hommes de Handball/Tunisie 2020: Arêmou Mansourou enclenche les démarches pour une édition de rêve à Tunis


Le président de la Cahb ici (au milieu) à l’issue des échanges avec la ministre Tunisienne en charge des sports

«Après le succès qu’a connu l’organisation de la CAN séniors hommes de handball au Gabon, nous n’avons pas intérêt à baisser de niveau», avait confié le président de la confédération africaine de handball (Cahb), le docteur Mansourou Arêmou suite à la tenue de la grande messe du handball continental à Libreville. Et fidèle à sa déclaration, le président de la Cahb a pris son bâton de pellerin avec en ligne de mire, l’organisation de la 24e édition de 2020 qui est attribuée à la Tunisie. En effet, le Béninois Arêmou Mansourou a effectué une tournée dans l’Afrique du Nord qui l’a amené principalement en Tunisie où, il a été reçu le mercredi 21 février 2018, par Madame le Ministre des affaires de la jeunesse et des sports du pays, Majdouline Cherni. Cette audience qui a eu lieu en présence du président de la Fédération tunisienne de handball et président de la zone 1 de la CAHB, Mestri Mourad, s’est tenue autour des questions des dispositions à prendre pour la bonne organisation de la Coupe d’Afrique des nations séniors hommes que les pays des Aigles abritera dans deux ans. Et la Tunisie consciente de l’enjeu, a montré des signaux qui rassurent déjà le patron du handball africain qui s’en réjouit. Selon le président Arèmou, tous les responsables concernés sont enthousiasmés surtout après le sacre de leur équipe lors de la dernière édition tenue au Gabon. Il faut rappeler qu’au retour du Gabon, la délégation tunisienne a eu droit à une ferveur populaire et l’honneur de la part du Premier ministre sans oublier le Chef de l’Etat qui les a reçus en audience pour leur exprimer les félicitations du peuple tunisien. Autant d’actions qui ont été saluées par le président de la Cahb qui n’a pas manqué d’indiquer qu’il est heureux de cette volonté politique née pour accompagner la Fédération et son comité d’organisation pour l’édition de janvier 2020. Une édition qui reste pour le président Mansourou Arêmou et la Cahb, une préoccupation majeure dans la mesure où, à son issue, deux qualifications (Mondial 2021 en Égypte et des jeux olympiques de Tokyo au Japon) sont à arracher.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page