.
.

Le triomphe de la vérité

.

Construction d’infrastructures routières: Les travaux des ponts de Womey et de Gouti avancent à grands pas


Le ministre Koty entouré des techniciens et autres membres de la mission, sur le chantier du pont de Womey

Accompagné des membres de son cabinet, des directeurs techniques et autres collaborateurs, du préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia et des représentants de la mairie d’Abomey-Calavi, le ministre des infrastructures et du transport, Cyr Koty s’est rendu, vendredi dernier, sur le chantier de construction du pont de Womey, pour s’imprégner de l’état actuel des travaux. Débutés en février 2017, les travaux ont été confiés à l’entreprise SOGEA-SATOM, sous la mission de contrôle dirigée par le Groupement du bureau TR ENGEENERING-INROS LACKNER. Il reste que des modifications sont intervenues, dans le temps, sur le plan du départ du fait de la complexité du site. Des explications ont été fournies à ce propos au ministre par les techniciens en place, qui annoncent désormais, un pont mi-béton, mi-acier à réaliser. D’où un léger retard quant au délai de livraison fixé finalement en fin décembre 2018. « C’est un projet très important qui va permettre et faciliter la circulation des personnes et des biens dans la localité de Womey. Il s’agit ici d’un projet d’intérêt de haute portée avec impact socio-économique très appréciable pour les populations qui, pendant plusieurs décennies, se trouvent enclavées. Le gouvernement du Bénin, sous l’éclairage du président de la République, son Excellence Patrice Talon, a donc pris la décision historique de réaliser ce grand projet qui est financé par l’Union Européenne à hauteur de 10.600.000 euros et la Banque Ouest Africaine de Développement pour 3 millions d’euros », a indiqué le ministre Koty. Il a également précisé, qu’en termes d’avancement, le taux d’exécution physique est déjà à 28% pour un taux de consommation financière à hauteur de 20 à 25%. « Les travaux tels que constatés aujourd’hui évoluent normalement et les délais d’exécution respectés », s’est-il réjoui, saluant la compréhension des populations de Womey qui solidairement, ont compris, selon lui, qu’il fallait soutenir les efforts du gouvernement et accompagner la réalisation du projet. Le ministre Koty et sa délégation n’ont pas manqué l’occasion d’aller sensibiliser quelques unes de ces populations, ce vendredi, dans les environs du chantier, pour leur expliquer le bien fondé de ce pont et exhorter celles appelées à libérer les emprises de le faire à temps. Le préfet Codjia a annoncé à l’occasion que l’opération de déguerpissement démarrera mercredi prochain dans la zone.
Dans la même journée de ce vendredi, le ministre des infrastructures et sa suite se sont rendus sur un second chantier, à savoir celui de construction du pont de Gouti dans l’arrondissement de Tovègbamè, commune d’Adjohoun. Ici également, l’autorité ministérielle a constaté que les travaux évoluent normalement aujourd’hui, en dépit d’un retard de deux semaines déjà enregistré sur le calendrier, lié à la dernière saison des pluies qui a occasionné une crue dans la vallée de l’Ouémé. Aujourd’hui, évalués à 23%, les travaux devront s’achever en mai 2019, selon les assurances données au ministre Cyr Koty par les techniciens en charge du chantier.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *