.
.

Le triomphe de la vérité

.

Seibou Mama/Saison 2016-2017: « Le penalty face au Nigeria aurait changé notre histoire »


International béninois, Seibou Mama, sociétaire de l’Aspac du port autonome de Cotonou, lors de la dernière saison de football au Bénin n’a pas fini de digérer son penalty manqué à Kano, au Nigéria. Il s’en rappelle comme si c’était hier. «Le penalty obtenu à Kano face au Nigeria aurait changé notre histoire si je l’avais mis au fonds. Mais, c’est des choses qui arrivent dans le football». Lisez le compte rendu de l’entretien qu’il a eu avec la rédaction sportive du journal l’Evénement Précis.

C’est d’abord par l’appréciation de la saison 2016-2017 qui a vu son club, l’Association sportive du port autonome de Cotonou terminé 4e du play off que le joueur a commencé l’exercice. Pour lui, le club portuaire n’a pas atteint son objectif. «On a eu des résultats positifs et négatifs. Ce qui n’était pas notre souhait pour le dernier championnat. On voulait finir premier ou deuxième. Mais ça n’a pas marché», a laissé entendre le milieu de terrain qui a été sollicité à plusieurs reprises pour servir en équipe nationale tant chez A que chez les A’. Pour ces nombreuses sollicitations, le joueur de 22ans s’est dit ravi. Pour lui, il n’y a rien de meilleur que d’avoir la confiance du sélectionneur et de défendre les couleurs de son pays comme il en a eu la chance. «Je suis content d’avoir eu un entraîneur qui m’a fait confiance. Et je profite pour dire merci au coach Oumar Tchomogo et à ses collaborateurs du staff technique», a-t-il souligné. «Il m’a donné ma chance en sélection A et j’ai pu la saisir. Car, cela ne vient pas deux fois», s’est-il réjoui avant d’informer que pour ce qui est de la sélection A’, même si l’on peut être fier de leur parcours, cela lui donne un gout d’inachevé.

«Le penalty de Kano a mis fin à notre rêve pour le Chan»
«Je suis content de notre parcours. La chance n’était pas de notre côté sinon c’était nous qui allions peut-être jouer la finale du Chan. Mais, cela est revenu au Nigeria qu’on a battu ici à Cotonou au match aller et qu’on a manqué d’éliminer au match retour à cause d’un penalty obtenu et manquer par moi le capitaine», a-t-il regretté avant d’ajouter «si j’avais marqué ce penalty, c’était nous qui allions nous qualifier et on aurait peut-être décroché le titre, vu que c’est le Maroc qu’on a tenu en échec 2-2 à Casablanca en amical qui a remporté le tournoi. Vraiment, ça fait mal de penser à toutes ces choses. Car, le penalty obtenu à Kano face au Nigeria aurait changé notre histoire si je l’avais mis au fonds. Mais c’est des choses qui arrivent dans le football». Seibou Mama a, pour finir, salué les dirigeants du football béninois pour l’effort qu’ils font pour leur permettre (à eux joueurs) de pouvoir jouir de leur passion. «C’est bien aujourd’hui, le football aux pays. Le championnat reprend en mars, c’est bon pour nous les joueurs. On en a besoin pour être toujours en activité. Merci à la fédération béninoise de football», a-t-il conclu tout espérant faire de mouvement durant le prochain mercato.

Réalisation : Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page