.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite du MENC dans les organes de presse: La ministre Aurélie Soulé Zoumarou salue les exploits de l’Evénement Précis


Aurélie Soulé Zoumarou échangeant avec le personnel de l’Evénement Précis

Dans le cadre de la tournée institutionnelle entamée depuis quelques jours dans les organes de presse public et privé, la ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a été reçue hier, jeudi 25 janvier 2018, dans les locaux du journal L’Evénement Précis. Elle a exprimé sa fierté et son engouement à soutenir les efforts du journal qui se distingue à travers plusieurs innovations.

Le sourire en fleur, très décontractée par l’atmosphère qui régnait hier au siège de l’Evénement Précis, la ministre de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou s’est montrée très attentive et surprise par le brillant parcours du journal, présenté par le Directeur de publication du journal, Gérard Agognon. Dans un cadre convivial où la ministre était accompagnée de plusieurs membres de son cabinet, dont son Conseiller aux médias, Marcel Tchobo, et bien d’autres, Gérard Agognon a dévoilé les deux volets qui distinguent l’Evénement Précis des autres organes de presse écrite du Bénin. Le tout premier porte sur les investigations qui ont donné une réputation au journal. Cette initiative qui a pris corps depuis 2006, date de création du quotidien, lui a permis de se démarquer des autres canards, au regard des nombreux prix décrochés tant au plan national qu’international. « Les investigations portent sur plusieurs sujets et nous fonctionnons sur fonds propres », a ajouté le Directeur de publication, Gérard Agognon. L’autre volet qui rehausse l’image du journal est l’animation de sa rubrique phare « Sous l’Arbre à Palabre ». Avec une heureuse curiosité, la Ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a pu découvrir la centaine de personnalités tant nationales qu’internationales qui ont déjà pris part à cette rubrique socio-politique pour non seulement opiner sur les questions d’actualité, présenter leurs projets, leurs activités mais aussi se faire découvrir davantage au public. A cet effet, une demande lui a été formulée pour se faire compter parmi les prochains invités de la rubrique, afin d’aborder les questions relatives à l’Economie numérique, à la communication,  et les priorités de la mission confiée à elle par le chef de l’Etat, Patrice Talon. « Nous sommes en phase avec les réformes et savons qu’elles sont essentielles pour le bon fonctionnement de votre ministère. Nous avons voulu faire de l’Evénement Précis une vie pour l’éternité », a rassuré Gérard Agognon. Cette présence fut aussi l’occasion pour le journal de présenter au ministre, des doléances en vue d’une presse plus professionnelle. Gérard Agognon a plaidé pour un partenariat avec des partenaires susceptibles de soutenir les investigations faites par le quotidien. Une idée soutenue par le rédacteur en chef du journal, Olivier Allochémè, dans le but de décrocher plusieurs prix sous d’autres formats. Il a aussi attiré l’attention de la première autorité de l’Economie numérique sur le besoin de formation des journalistes en Techniques de l’information et de la communication (TIC) et sur la crédibilité de la carte de presse dans l’accès des médias aux sources d’informations.

« Avoir un organe qui s’occupe des investigations comme le vôtre aide à avoir un contenu de qualité »

La ministre de l’Economie numérique a félicité les exploits ainsi que le professionnalisme qui caractérise le mode de fonctionnement du journal L’Evénement Précis. « Vous avez atteint votre objectif mais on ne s’arrête pas en si bon chemin. Mon équipe et moi sommes disposés à accompagner les doléances », s’est-elle exprimée. Car, continue-t-elle, le gouvernement a besoin d’un secteur des médias qui joue son rôle d’accélérateur de développement et qui apporte de l’information utile et de qualité aux populations. La ministre s’est aussi réjouie des progrès réalisés par le journal dans le domaine du numérique. Un objectif conforme au Programme d’actions du Gouvernement (PAG). « Avoir un organe qui s’occupe des investigations comme le vôtre aide à avoir un contenu de qualité. Ce qui est primordial. Je suis convaincue que votre contenu est de valeur et cela constitue un élément clé pour la valorisation et la visibilité de l’Evénement Précis », a-t-elle martelé avant de convier les dirigeants à la valorisation du contenu du journal. « Nous allons lever les difficultés et mener des actions qui vont faciliter les activités et créer plus d’impacts » a promis  Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *