.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du Secrétaire exécutif de l’Arcep, Hervé Guèdègbé au sujet de l’affaire Glo: « Les numéros de téléphone sont la propriété exclusive de l’Etat »


Hervé Coovi Guèdègbé, Secrétaire exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Électronique et de la Poste (Arcep)

Le combat juridique s’annonce très rude entre la société de téléphonie mobile Glo et l’Autorité de Régulation des Communications Électronique et de la Poste (Arcep). En effet, suite à l’opposition manifeste des responsables du réseau de téléphonie mobile Glo contre le transfert de leurs abonnés vers le réseau Moov Bénin, l’Arcep Bénin, à travers son secrétaire exécutif a apporté des clarifications sur le processus décrié par Glo Bénin. Pour Hervé Coovi Guèdègbé, jusque-là tout se passe bien dans les normes requises par rapport à la gestion des abonnés de Glo Bénin après que ce dernier ait perdu la licence pour exercer en République du Bénin. Dans son intervention, le secrétaire exécutif de l’Arcep précise qu’en matière de réseau Gsm, les numéros de téléphone des abonnés ne sont pas une propriété des réseaux. A l’en croire, c’est plutôt une propriété exclusive de l’État qui décide de quoi en faire si le réseau qui a reçu la licence de les exploiter n’arrive plus à le faire. Ce qui est actuellement le cas du réseau Gsm Glo Mobile qui a perdu sa licence depuis le 19 août 2017 sans renouvellement. Dans ce cas, Hervé Coovi Guèdègbé fait savoir que l’État à travers l’Arcep a l’obligation de protéger les abonnés de Glo Mobile. Une responsabilité de l’Arcep Bénin qui a conduit à l’attribution des numéros de téléphone des abonnés du réseau Glo au réseau Moov (Etisalat Bénin). En ce qui concerne la volonté des abonnés d’être attribués au réseau de leur choix, le secrétaire exécutif précise que cela n’est pas encore effectif au Bénin. Cependant, cette possibilité serait effective dans quelques mois, selon le secrétaire exécutif de l’Arcep Bénin, par le processus de la portabilité des numéros mobiles. Il a précisé que la décision de l’Arcep d’attribuer les numéros Glo au réseau Moov est sous-tendue par une analyse des capacités du réseau. Il faut souligner que le réseau de téléphonie mobile Glo après l’expiration de sa licence en août 2017 a engagé des démarches pour son renouvellement. Le processus de renouvellement lancé avec une durée de grâce accordée au réseau n’a malheureusement pas connu un aboutissement heureux. L’Arcep a donc décidé par décision n’2017-274/ARCEP/PT/SE/DR/DRI/DFC/DAJRC/GU, en date du 18 décembre 2017 de mettre fin aux activités du réseau Mobile Glo Bénin sur toute l’étendue du territoire nationale. Ce réseau qui se prépare déjà à partir du Bénin n’entend par pourtant laisserles choses telles qu’elles se passent. Car de sources concordantes, les responsables de Glo Mobile auraient assigné le réseau Moov et l’Arcep devant la justice.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *