.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fourniture d’eau potable par le gouvernement: Bientôt 15 forages à gros débit réalisés à Savalou


Le président Patrice Talon

Au terme d’une investigation, le gouvernement de la rupture a fait le constat que le système d’alimentation en eau potable de la ville de Savalou connait un tarissement de plus en plus prononcé. Cette situation qui est l’une des conséquences du manque d’anticipation des gouvernements précédents, fait que la capacité de production du système n’arrive plus à couvrir les besoins des populations, tant en saison pluvieuse qu’en saison sèche. Car pour un besoin minimum des abonnés estimé à 1927 m3 au moins par jour, la production d’eau actuelle est de 226 m3 en saison sèche. Et dans les recherches de solutions à cette situation qui handicape toute la région, le bureau d’études CANAL EAU a été identifié pour mener en urgence les études d’implantation de quinze (15) forages à gros débit, pour une production de 2.500 m3. En conseil des ministres ce mercredi 24 Janvier 2018, le gouvernement du président Patrice Talon a examiné cet épineux dossier pour une solution définitive. En approuvant une communication du ministre des mines et de l’eau à cet effet, les ministres ont jugé utile de vite agir. Ainsi, le Ministre de l’Economie et des Finances a été instruit afin de mettre à disposition, en urgence, les ressources nécessaires à la réalisation desdites études pour la réalisation de 15 forages à gros débit pour l’alimentation en eau potable de Savalou.Cette décision montre à suffisance que le Président Talon est à l’écoute des populations et reste sensible aux souffrances de ses compatriotes. Car il s’agit d’une action d’urgence qui est en dehors du projet en cours dans les Collines, négocié et obtenu en un temps record par le gouvernement. En clair, Ce projet de 50 milliards de francs CFA ne concerne pas, pour le moment, Savalou bien que des démarches soient en cours pour une jonction. Avec la concrétisation de ce projet, les populations de Savalou qui bénéficiaient déjà d’eau potable, pourraient en être totalement sevrées si les mesures urgentes préconisées par le gouvernement, à travers la décision du conseil des ministres, ne sont pas prises. Ce qui serait plus douloureux encore que si elles n’en avaient jamais eu.Selon des sources proches du dossier , en raison des spécificités géologiques de la zone, les études validées par le conseil des ministres de ce mercredi, se feront par la méthode dite de Résonance magnétique protonique (RMP), en vue d’optimiser la réussite des forages.

Alphonse KOUNOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *