.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour une meilleure visibilité de ses actions: L’OMS renforce les capacités de ses Chargés de communication


Maureen Nkandu et Dr Jean-Pierre Baptiste

Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a organisé du 27 au 30 novembre 2017 à Cotonou, un atelier régional sur le renforcement de capacités des chargés de communication des Bureaux pays de l’OMS. La rencontre, dont l’objectif est de renforcer la visibilité de l’OMS à tous les niveaux, a connu la présence et la participation de la conseillère régionale chargée de la communication au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique à Brazzaville, Maureen Nkandu, et du représentant résident de l’OMS au Bénin, Dr Jean-Pierre Baptiste.

Comment donner une meilleure visibilité aux actions de l’OMS à tous les niveaux? Quelles stratégies mettre en œuvre pour mieux faire connaître les activités des ministères partenaires appuyées par l’OMS et engager les communautés bénéficiaires ? Voilà quelques-unes des  préoccupations autour desquelles ont porté les réflexions au cours de cet atelier dont la facilitation était assurée par des experts venus de Brazzaville et d’ailleurs. Au cours des quatre jours qu’a duré la session, et en lien avec l’objectif fixé, ces derniers ont dispensé aux participants, des enseignements actualisés sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.  Il a aussi été question, pour les chargés de communication réunis à Cotonou, de mettre en commun leurs expériences. Celles-ci seront mutualisées en vue d’en faire ressortir les insuffisances apparues dans les différentes évaluations effectuées par le Bureau régional. Reconnaissant l’importance et la nécessité pour la Région africaine de l’OMS de communiquer davantage sur ses actions et interventions, Dr Jean-Pierre Baptiste a tenu à rassurer les participants sur l’engagement de l’Organisation mondiale de la santé à les aider à y parvenir. « L’OMS appuiera comme par le passé, le processus de renforcement des capacités des chargés de communication dans le cadre d’une meilleure visibilité », leur a-t-il dit, saluant par la même occasion un « important atelier de formation qui intervient à point nommé » et dont « l’importance n’est plus à démontrer ».  Maureen Nkandu, a quant à elle encouragé ses collègues des Bureaux Pays à sortir des sentiers battus afin de donner la visibilité qu’il faut aux actions de l’OMS. «Nous devons révolutionner la façon dont nous faisons les choses. L’OMS  fait un travail important qui n’est pas assez visible auprès du public », a-t-elle déclaré, promettant travailler, avec ses collègues, à « apporter un changement significatif » pour changer la donne.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *