.
.

Le triomphe de la vérité

.

Persistance du trafic des « faux médicaments », après l’opération Pangea IX: Une féroce répression programmée contre les récidivistes


Un étalage de faux médicaments

Les vendeurs et autres acteurs clandestins qui persistent  dans la contrebande et la commercialisation des «faux médicaments» feront face à une féroce répression dans les jours  à venir. Les responsables en charge du secteur de la pharmacie au Bénin sont  plus que jamais  déterminés à frapper fort dans leur camp,  après l’opération Pangea IX, menée avec succès courant février 2017, qui devrait mettre définitivement mettre fin à cette activité illicite et dangereuse pour la santé publique. Selon les informations,  la vente de « faux-médicaments » n’a véritablement pas cessé, et même si les indélicats vendeurs jouent à la grande discrétion aujourd’hui, cachant  les produits au moindre regard indiscret, ils ne semblent pas encore prêts à y renoncer. En tout cas, le Directeur de la pharmacie, du médicament et des explorations diagnostiques, Fernand Gbaguidi,  ne veut pas lâcher du lest et annonce déjà la probabilité d’une prochaine opération avec une répression inégalable.

La première opération  menée au mois de février avait permis de saisir  environ 104 tonnes de faux médicaments déjà  tous incinérés. De gros secteurs de vente  dont le célèbre « Adjégounlè »  alors logé au cœur du marché Dantokpa à Cotonou et plusieurs autres foyers de distribution  avaient été démantelés et détruits  à l’occasion, à la satisfaction générale de beaucoup de Béninois   convaincus des dangers courus en les consommant.

Selon le  Directeur de la pharmacie, Fernand Gbaguidi, il  sera bientôt mis en œuvre un plan d’action quinquennal dans le but de poursuivre le démantèlement des marchés de médicaments falsifiés.  L’Etat, dans sa politique de lutte contre les faux médicaments, a prévu, dans ce plan la construction des dépôts pharmaceutiques officiels contrôlés par les pharmaciens,  la promotion et la distribution des médicaments génériques, pour assurer un accès pour tous aux médicaments de qualité à des prix abordables. Des dispositions sont prises pour assurer la disponibilité des médicaments de qualité sur toute l’étendue du territoire national à travers l’installation de nouvelles structures formelles comme les officines. Satisfait de l’impact de l’opération Pangea IX, l’ordre national des pharmaciens du Bénin n’a pas manqué de saluer l’assainissement du secteur pharmaceutique ainsi enclenché par le gouvernement. Le professionnalisme et  la détermination du Docteur Fernand Gbaguidi  à aller au bout de ce  fléau est  également salué par plusieurs acteurs et partenaires du secteur de la santé au Bénin et ailleurs.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *