.
.

Le triomphe de la vérité

.

34ème anniversaire de l’ONAUB: 12 nouveaux membres intègrent l’ordre des architectes et urbanistes


La coupure du gâteau des 34 ans de vie de l’ordre

« Dans le respect de l’intérêt public qui s’attache à la qualité architecturale et urbanistique, je jure d’exercer ma profession avec conscience et probité, et d’observer les règles et règlements dans l’existent en République du Bénin ». C’est par la récitation de cette phrase sacrée aux architectes et urbanistes que 12 nouveaux membres font leur entrée au sein de l’Ordre national des architectes et urbanistes du Bénin (Onaub). La cérémonie de prestation s’est déroulée, le vendredi 03 Novembre 2017, au siège de l’institution à Agblangandan (Cotonou). En présence de divers partenaires de l’ordre, parents et amis aux récipiendaires, le Président de l’Onaub, Narcisse Justin Soglo a partagé l’intérêt du rituel. A l’en croire, il s’agit d’une cérémonie prescrite par le Décret 83-388 du 1er novembre 1983 instituant l’ordre en vue de permettre à chaque nouvel entrant de s’engager publiquement à respecter les textes, aussi bien nationaux qu’internationaux réglementant la vie de l’institution. « Au nom du conseil national de l’ordre, j’affirme que c’est avec une grande joie et les bras ouverts, que la corporation toute entière vous accueille », a rassuré le Président de l’ordre.

Un ordre compétent en dépit des problèmes
« Vous avez des compétences nationales à utiliser dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme pour le bonheur de la Nation béninoise. Ne les chercher plus ailleurs, car les architectes et urbanistes béninois sont prêts pour travailler à l’heure de la rupture pour l’émergence de leur pays », a laissé entendre Narcisse Justin Soglo. Au nomde ses confrères, il a rassuré de leur disponibilité à travailler pour le pays. « Soyez donc rassurés que nous sommes disponibles et n’attendons que votre appel » conclure-t-il. Avec l’entrée des nouveaux membres, l’ordre passe à 173 membres inscrits. Sans compter avec les cas de décès, l’Onaub est à 144 architectes et 10 urbanistes pour un nombre de 22 femmes, soit à peine 15%. Cependant, le Président de l’Onaub a saisi l’occasion pour porter à pupitre les principaux problèmes dont souffre l’ordre. Ils se résument entre autres ; à leur implication dans tout processus devant permettre l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement, la signature des textes relatifs à la passation des marchés d’architecture, la nomination d’un commissaire du gouvernement auprès de l’ordre conformément aux directives de l’Uemoa et enfin, la solution au problème de non statut des Agents permanents de l’Etat toujours sans suite.

Quatre ministres à l’écoute de l’Onaub

Ayant rehaussé l’événement de sa présence, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), Jean-Baptiste Satchivi a exprimé sa fierté face aux bâtisseurs en face. C’est à ce titre qu’il a invité architectes et urbanistes à se lever pour bâtir la Nation commune. « La chambre consulaire est prête pour vous appuyer », a-t-il promis, avant d’appeler à bâtir du beau et du bien pour des décennies. Des propos renchéris par le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato. Prenant la parole, il a indiqué que les architectes sont «des acteurs qui façonnent et qui modèlent le cadre de vie des populations pour des décennies, voire des siècles». C’est à ce titre qu’il a promis des projets pour accompagner l’ordre. Le seul critère qui va prévaloir, selon lui, reste celui de la qualité, de la pertinence et de la perspicacité technique. Face aux défis d’aujourd’hui, l’architecture a beaucoup évolué, a rappelé Tonato. Le ministre a réaffirmé son soutien à l’Ordre des architectes et des urbanistes pour l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement. A leur tour, ces collègues de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso, les ministres de la Justice, Joseph Djogbénou et des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci. Ils ont l’un après l’autre prodigué des conseils aux récipiendaires. Péroline Zoé Gonçalvès, qui s’est fait porte-parole des 12 nouveaux membres, « la prestation de serment faite mérite honneur pour la survie de l’ordre ». Notons qu’en intégrant l’Onaub, les 12 nouveaux membres sont automatiquement membres de l’Union internationale des architectes (Uia), l’Union des architectes d’Afrique (Uaa), la Fédération des architectes francophones d’Afrique (Fafa) et la Conférence des ordres des architectes de l’Uemoa.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *