.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lutte contre les troubles dus à la carence en iode (TDCI): Appels à la mobilisation pour la consommation du sel iodé


Elèves ont reçu des sels iodés

A la faveur de la célébration de la 20ème journée nationale de mobilisation pour la lutte contre les troubles dus à la carence en iode (TDCI), tenue  dans la commune de Ouèssè, ce vendredi 27 octobre 2017, les populations ont été sensibilisées sur les bienfaits du sel iodé. Occasion pour le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et ses partenaires, de lancer des appels à  la  mobilisation pour une lutte implacable contre les troubles en question.

Distribution du sel iodé aux populations fortement mobilisées à la cérémonie. Mise en évidence de l’iode dans le sel après une démarche démonstrative des échantillons de sel. Sensibilisation des populations sur les bienfaits du sel iodé. Ce sont les actes forts qui ont couronné cette cérémonie de célébration de la 20ème journée nationale de mobilisation pour la lutte contre les troubles dus à la carence en iode. Une cérémonie placée sous le thème : «Béninoise, Béninois, chers consommateurs de sel, exigeons de nos vendeuses du sel iodé bien emballé ». Et pour atteindre les objectifs mentionnés à travers ce thème,  le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, à travers son Directeur de Cabinet, Amadou Ali Barassounon, présent à la cérémonie, a dévoilé les stratégies à engager pour une lutte réussie contre les troubles dus à la carence en iode. Il s’agit, selon ses explications à la cérémonie, d’«opérationnaliser le système de contrôle du sel alimentaire iodé (importation, production) et assurer l’application de la réglementation ; appuyer les petits producteurs pour l’iodation de la production locale du sel ; renforcer les actions de communication pour soutenir de manière pérenne la promotion de l’iodation et de la consommation du sel iodé ; assurer le suivi des progrès ; documenter et disséminer les acquis ; renforcer le partenariat et coordonner les actions en s’appuyant sur les rôles et responsabilités des acteurs ». Des stratégies de veille appréciées de tous les intervenants, qui ont montré aux populations, les conséquences néfastes de la non consommation du sel iodé sur l’organisme. : «La carence en iode est responsable non seulement du goitre endémique et du crétinisme, mais également d’un retard de la croissance et du développement intellectuel, entre autres. Ces pathologies sont désignées sous le vocable Troubles dus à la carence en iode (TDCI). Leur importance tient entre autres à leur impact majeur sur l’individu et la société et au fait que parmi les carences majeures, celle-ci est la plus facile à contrôler », a fait observer Fabrice Aguèmon, le Représentant du Secrétaire permanent du Conseil de l’alimentation et de la nutrition. Prenant conscience de la situation, le maire de la commune de Ouèssè, Firmin Akpo, a pris « l’engagement que le conseil communal ne ménagera aucun effort pour soutenir les actions visant à mener cette lutte pour la consommation de l’iode ». Même engagement du côté du Préfet du département des Collines, qui, à travers sa représentante à la cérémonie, Chantal Dèfodji, a invité tous les acteurs impliqués dans la campagne de sensibilisation  à « …appeler les populations à un changement de comportement en s’imposant la consommation de l’iode dans le sel et à travers d’autres aliments qui en contiennent ». Autant d’appels qui ont eu des échos favorables au sein des populations. Reste à savoir si les comportements seront réellement changés, dans la pratique.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *