.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de la fête de l’unité allemande: Le centre « Deutsch bei uns » se remémore la journée du 03 octobre


Le centre culturel «Deutsch bei uns» a commémoré la fête de l ‘Unité allemande, le mardi 03 octobre 2017. Une journée marquée par une série d’activités pour célébrer le brassage culturel entre le Bénin et l ‘Allemagne. C’etait en présence de la représentante de l’Office allemand d’échanges universitaires ( Daad), Friederike Heinz.

Créé depuis avril 2016, le centre culturel allemand «Deutsch bei uns» n ‘a pas voulu rester en marge de la commémoration de la date du 03 octobre. Puisque le jour de l’Unité allemande est la fête nationale allemande. Elle est célébrée depuis le 03 octobre 1990, date anniversaire de la réunification du pays. Un évènement très important dans l’histoire de l’Allemagne. Cette fête a été une occasion pour «Deutsch bei uns» (Dbu) de réunir des étudiants germanistes et ceux d’autres facultés pour les informer sur les opportunités d’études en Allemagne et les bourses octroyées par la Daad.»Comment postuler aux bourses allemandes?» C’est le thème sur lequel, la lectrice Friederike Heinz a entretenu les participants à cette séance d’informations. Selon sa présentation, plus de 20000 Béninois ont étudié en Allemagne depuis 1960. Actuellement, l ‘Allemagne veut augmenter le taux des étudiants étrangers qui désirent étudier dans ce pays. Cependant, les bourses de la Daad, exigent un niveau d’étude. «Les bourses de doctorat sont ouvertes pour toutes les filières. Nous disposons aussi des bourses pour recherches de courte durée dans le cadre de la préparation d’un mémoire», a-t-elle expliqué. Pour postuler à une bourse allemande, il faut au préalable, s’investir dans les connaissances linguistiques. Friederike Heinz s’est réjoui de cette rencontre organisée par Dbu qui lui a permis d’informer des étudiants et de répondre à leurs préoccupations. La célébration du 03 octobre a été l ‘occasion pour Deutsch bei uns» de revenir sur l’histoire de l’Allemagne. Le professeur Isaac Aisso est revenu sur la genèse de la fête de la Réunification allemande. Des images de la chute du mur de Berlin ont été également projetées dans la soirée.

Animations artistiques: litanie des rois d’Abomey

La commémoration de cette journée a été rehaussée par la prestation d’une douzaine de danseurs professionnels. Gongs, tam-tams, castagnettes ont résonné dans les locaux du centre «Deutsch bei uns». Des moments que la Lectrice Friederike Heinz a savouré avec la présentation d ‘un ballet de danses impressionnant. Séduite par le «akonhoun», danse royale d’Abomey, la lectrice Daad n’a pas hésité à esquisser quelques pas de danse. L’équipe de Richard Nougbodohoué a présenté la litanie des rois Gbéhanzin et Houégbadja. L’exécution de la danse Yaoitcha a été l’un des moments forts de cette journée de commémoration du 03 octobre. L’engouement des étudiants à la participation de la célébration de cette fête est un signal fort pour le promoteur du centre «Deutsch bei Uns», Marc Bonou. Les regards sont désormais tournés vers l’édition 2018.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *