.
.

Le triomphe de la vérité

.

Football/Christian Kotchoni: Un joueur en pleine renaissance !


Le football est affaire de la forme du moment.  Ça, Christian Kotchoni, après des années d’absence des aires de jeu et de la sélection nationale, le prouve. En effet, l’ancien buteur des Requins de l’Atlantique, aujourd’hui joueur de la Jeunesse Athlétique de Cotonou (JAC), a repris du service. Auteur  de 8buts en 7 matches de championnat, ce joueur a été retenu par le sélectionneur national Oumar Tchomogo qui compte l’utiliser pour pallier au déficit offensif chez les Ecureuils A’. Ainsi, Christian Akandé Kotchoni, haut de ses 1,95m est celui qui va avoir la lourde tâche de faire mal aux défenses (marocaine pour le compte de la rencontre amicale des locaux, et gabonaise pour le compte du match des seniors. Deux matches qui seront de véritables tests pour cet ancien de la maison Ecureuils. Pour ce qui concerne sa carrière, il l’a débuté en 2005 avec les Cheminots avant de s’expatrier pour une expérience européenne en Belgique et en Turquie. Il est revenu au pays en 2010 pour se refaire la forme physique afin de remonter. Et c’est de là qu’il a flambé. Très vite, il a développé une complicité avec Bezo Yaovi Agougnon avec qui, il a formé la meilleure paire de l’histoire de la Moov-Ligue 1. Mais du fait de l’arrêt subit dudit championnat et d’une blessure au genou qu’il a contracté lors d’un test à l’étranger, le joueur âgé actuellement de 29ans, s’est éloigné des aires de jeu. Ce qui a coup sûr a diminué sa capacité à être un véritable renard de surface. Mais contre toute attente, Kotchoni, passé par l’US Bitam au Gabon ou encore à AS Police au Niger, comme pour dire qu’il n’a encore raccroché, a donné le tournis aux défenseurs des équipes adverses. Car, il a enchainé des buts, 8 en 7matches. Soit un ratio de plus d’un but par match. Une statistique qui parait extraordinaire pour un joueur qui est resté loin des terrains pendant 2 à 3ans et qui lui a sans doute ouvert à nouveau la porte de la sélection nationale. Puisque, Oumar Tchomogo, face à cette régularité n’a pas hésité pour l’enrôler dans les effectifs des Ecureuils A’ qui vont se reproduire ce vendredi à Rabat contre les Lions de l’Atlas A’, puis des Ecureuils A qui feront face quelques jours plus tard aux Panthères du Gabon en France. L’inattendu meilleur artificier de la phase aller du championnat national de football, saison 2017-2018, première division, tient au bout de ses semelles une belle occasion de se relancer définitivement. A lui de la saisir donc !

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *