.
.

.

Tournoi des zones 2 et 3 des équipes cadettes de handball: Antoine Bonou lève un coin de voile sur l’organisation


Le Bénin abrite du 25 au 29 Septembre 2017, le tournoi Zone 2 – Zone 3 de handball des équipes cadettes. Dans ce cadre, le Comité exécutif de la Fédération béninoise de handball a donné une conférence de presse, hier, jeudi 21 septembre 2017, à l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Bénin). Cette sortie médiatique a été l’occasion pour le président Antoine Bonou et son comité d’organisation d’apporter des détails de l’organisation de cet important rendez-vous international, aux hommes des médias.

En prélude au tournoi de la confédération africaine de Handball que le Bénin a l’honneur d’abriter, dans les prochaines heures, le président de la Fédération Béninoise de Handball (FBH), Antoine Bonou et son bureau ont tenu un échange avec les reporters sportifs. Pour le président Antoine Bonou, cette rencontre avec la presse sportive a pour but de faire une présentation de ce grand évènement qu’est le Tournoi International de Zone 2 et 3 qui se tiendra du 25 au 29 septembre prochain au palais des sports du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou. Cette présentation du président de la fédération béninoise de handball a tourné autour de quatre points à savoir : – faire la genèse du tournoi, – faire le point des pays participants, – faire le point des préparatifs, et informer sur la participation de l’équipe cadette du Bénin. Pour le premier point, il faut noter que ce tournoi a débuté en 2013 et regroupe six nations. Il est une initiative du président de la Cahb, le béninois Arèmou Mansourou, mais est mise en œuvre par la confédération africaine de handball (Cahb) avec l’appui de la fédération française de handball. Il regroupe les équipes cadettes des pays francophones de la Zone 2 et 3, et peut être ouvert au pays anglophone qui en fait la demande. Il vise à combler le vide observé au niveau de la pratique de cette discipline au niveau des plus jeunes.

«L’équipe béninoise est dans de très bonnes conditions»

Après Ouaga 2013 et Yamoussokro 2015, c’est le tour de Cotonou d’ouvrir les portes du Palais des sports pour le Burkina-Faso, le Ghana, le Mali, le Niger, le Togo et le pays hôte le Bénin. A en croire, le président Bonou, seules les six premières nations inscrites participent au tournoi biennal des années impaires. Sur le plan des préparatifs, il a fait savoir que toutes les dispositions techniques, sécuritaires, sanitaires et autres sont prises pour le bon déroulement de la compétition. Il a aussi loué l’implication des autorités du sport pour faciliter l’organisation de ce tournoi. En ce qui concerne l’équipe cadette féminine du Bénin, Antoine Bonou a aussi rassuré son auditoire sur le bon préparatif.  «Les enfants sont dans de très bonnes conditions », va-t-il affirmer. Suite aux inquiétudes des hommes des médias, Serge Acakpo, vice-président de la FBH et le directeur technique ont fait savoir que le Bénin ne fera pas piètre figure à cette joute zonale. Signalons qu’en 2013, l’équipe cadette masculine avait fini première et en 2015 celle féminine a terminé deuxième. Outre la compétition, une formation de niveau est prévue pour les directeurs techniques de dix pays et entraineurs du 27 septembre au 03 octobre 2017.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *