.
.

Le triomphe de la vérité

.

Congrès ordinaire de la CSTB les 08 et 09 septembre: Paul Issè Iko quitte bientôt la scène syndicale


Essè Iko absent de la course

La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) sera bientôt  en congrès ordinaire. Ce sont les 08 et 09 septembre 2017 qui ont été retenus pour abriter les assises. 5ème congrès ordinaire de l’organisation, il portera sur le thème intitulé : « Face aux assauts répétés  de l’impérialisme international et au maintien du pacte colonial par les pouvoirs successifs depuis 1960, qui pillent le  pays, accablent et ruinent les travailleurs, réaffirmons la ligne révolutionnaire de la Cstb pour l’appliquer de façon  rigoureuse et conséquente  en vue de  l’émancipation des travailleurs  et des peuples du Bénin ». En réalité, il s’agit d’une rencontre statutaire élective qui vient après le premier congrès  extraordinaire de la confédération, tenu le samedi 19 octobre 2013 à la Bourse du travail où le Secrétaire général adjoint d’alors, Paul Essè Iko a été confirmé, Secrétaire général. Il succédait ainsi, à Gaston Azoua qui a démissionné du poste de secrétaire général de la Cstb. Ayant enregistré une trentaine d’années dans la confédération, l’homme au cache-col rouge, rejoindra son prédécesseur, Gaston Azoua élu en 1992, secrétaire général de la Cstb. il sera ainsi, le troisième secrétaire général qu’a connu la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (Cstb).

Essè Iko absent de la course

Ce congrès qui vient après le 4ème congrès ordinaire des 24, 25, 26 juin 2010 de la Cstb, sera spécial. Le syndicaliste de la Bourse du travail, l’homme à la tenue rouge, ne sera pas de la prochaine course pour le perchoir de la Cstb. Enseignant de l’enseignement primaire, il est appelé à faire valoir ses droits à la retraite depuis quelques années. Combattant de la liberté, il passera sans doute la main à son adjoint, Kassa Mampo, après les assises du 09 septembre 2017. Mais, Paul Essè Iko ne restera pas les bras croisés dans le monde syndical. Il est l’actuel secrétaire général du Syndicat National des Enseignants Retraités du Bénin (Syner-Bénin). Militant du Parti Communiste du Bénin (Pcb), il restera également membre. Il sera le troisième homme syndical fort craint, à quitter la scène après Dieudonné Lokossou de la Csa-Bénin et Pascal Todjinou de la Cgtb.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *