.
.

Le triomphe de la vérité

.

Match retour Nigéria-Bénin/CHAN 2018: Les Ecureuils déjà à Kano pour un match décisif


Victorieuse 1-0, à l’aller, la sélection nationale des joueurs locaux du Bénin, conduite par le trio des anciens internationaux (Oumar Tchomogo-Jonas Bidé-Vizir Touré, joue son homologue du Nigéria. Cette confrontation aura lieu, demain samedi 19 août 2017, au Sanni Abacha stadium de Kano. A cet effet, l’équipe béninoise a déjà foulé le sol nigérian depuis le jeudi et y a pris son quartier général. Comptant pour la manche retour de la dernière phase des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations, ce match s’annonce très décisif pour les poulains de Tchomogo. En effet, Mama Seibou, Nabil Yarou, Bah Yèrè Mama, Steve Glodjinon, Abdel Bouraima, Ibrahim Ogoulola, Charbel Gomez et bien d’autres, Gaston Houngbédji, Dine Koukpéré, Marcellin Koukpo, pour ne citer que ceux-là, pour avoir réussi une courte victoire n’auront pas droit à l’erreur dans ce face à face. Comme de véritables soldats, ils doivent répondre présent face aux assauts des Super eagles qui seront sans merci. Puisque, l’équipe nigériane tout comme celle béninoise nourrit l’ambition d’être présente au Kénya, l’année prochaine pour disputer la phase finale. Le Nigéria veut y repartir alors que le Bénin est à la quête de sa toute première participation. Raison pour laquelle la délégation béninoise doit se montrer plus conquérante que son homologue. Ainsi, durant les 90 minutes que va durer ce match, aucune place ne doit être laissée à la déconcentration. Tout doit être mis en œuvre pour que, même étant sur leur territoire, les nigérians soient contenus. Et c’est bien à cela que l’encadrement technique a préparé les joueurs béninois qui doivent, à défaut de se faire plaisir, faire plaisir au peuple en ramenant la qualification. Cela permettra d’inscrire comme il y a 5 ans pour les juniors, leur nom dans les annales de l’histoire de cette compétition que la confédération africaine de football a initié pour valoriser les championnats nationaux.

Des dispositions idoines

Partie de Cotonou, la délégation béninoise avec à sa tête, le président Moucharafou Anjorin, a d’abord fait une escale à Lagos. Elle a repris son parcours dans la journée d’hier. Atterris à l’aéroport de Kano, c’est dans des taxis que les joueurs et autres membres de la délégation ont été embarqués pour joindre leur hôtel. Seulement les bagages sont restés dans le bus mis à la disposition par la fédération nigériane. Tout ceci par mesure de précautions. Et selon les informations reçues du directeur des compétitions de la Fbf, Quentin Didavi, tout est fait pour que le moral des Ecureuils reste gonflé à bloc. Car, ils ont besoin de mieux se sentir pour faire front à leurs homologues nigérians. Il faut préciser que c’est ce soir que l’équipe fera la traditionnelle reconnaissance de la pelouse du stade de Kano.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *