.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dynamisation des sociétés d’Etat: Le Dg Djalil Assouma explique pourquoi Bénin Télécom infrastructures sera restructurée


Le DG BTI, Djalil Assouma (ici au milieu) lors de la confédérence de presse/Ph:DR

Le Directeur général de Bénin Télécom infrastructures, Djalil Assouma, a animé une conférence de presse, lundi 3 juillet 2017, au siège de ladite structure. Objectif, pour expliquer ce qui amène le gouvernement à militer pour la restructuration des trois entités (Libercom Sa, Bénin Télécom services et Bénin Télécom infrastructures) de la société.

Conformément aux décisions du conseil des ministres du 21 juin dernier, la gestion de Bénin Télécom infrastructures sera confiée à un exploitant privé. Et pour fait comprendre à l’opinion pourquoi cette décision du gouvernement, le directeur général de la structure, Djalil Assouma a échangé avec les hommes des médias sur la question. Selon lui, c’est pour permettre à la société qu’il dirige d’améliorer la qualité du service afin de pouvoir répondre convenablement et en temps à la demande. «Car, explique t-il, l’entreprise a besoin de la pro activité. Ce que ne garantit pas l’Etat, quand on sait que pour faire par exemple la réparation en cas d’une panne, il faut faire une procédure qui prend du temps alors que le privé, dans l’intention de gagner ne perdra pas du temps». Il a aussi expliqué que cette restructuration est une forme de mutation où l’Etat confiera la gestion à une structure privée dont le nom n’est pas encore connu tant étant toujours propriétaire des infrastructures. Pour le Directeur de Bénin Télécom infrastructures, il s’agit d’une option révolutionnaire qui vise à rompre avec la léthargie notée jusque-là dans la gestion de l’infrastructure publique dans le domaine du numérique. «Il s’agira pour nous, de créer une société de patrimoine regroupant les actifs sains d’infrastructures de Bénin Télécom infrastructures, mettre en concession à un gestionnaire privé la nouvelle société de patrimoine et dissoudre par anticipation Bénin Télécom infrastructures », a-t-il ajouté. Ainsi, Libercom devra aussi disparaître au profit de la nouvelle société de patrimoine dont la finalité est de rendre plus dynamique ses structures, mais aussi faciliter le maillage au plan national en terme de communication et surtout d’accès à internet. Par rapport à la continuité de service à Libercom, le directeur Djalil Assouma a laissé entendre  que la continuité du service sera assurée. «Puisque souligne-t-il, la finalité de ce projet est de faire en sorte que les investissements publics soient rentables. Ceci passe par le développement des infrastructures numériques». Il n’a pas manqué de rassurer qu’un effort est en train d’être fait pour que les emplois au niveau dudit service soient sauvegardés. il faut dire que pour l’occasion, le Dg était assisté du Secrétaire général du Ministère de l’économie numérique, Serge Koudjo et du Directeur de l’Agence du numérique, Serge Adjovi.

Anselme HOUENOUKPO

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *