.
.

.

Mauvaises prédications du To-fâ 2017: Amoussa Rahimi expose les vraies raisons


Les mauvaises prédications du Fâ révélées à l’orée de l’année 2017 ne devraient pas effrayer la population béninoise mais la mettre en garde. C’est la déclaration faite par le métaphysicien, Amoussa Rahimi, sur l’émission dominicale Cartes sur table de la radio Océan Fm, hier, dimanche 18 juin 2017. Tout en se prononçant sur ces révélations, notamment sur la vacance du pouvoir prédite par le Président de l’association Bénin Tofa, David Koffi Aza, Amoussa Rahimi explique qu’il ne s’agit que de la loi du cycle 9 pour le Bénin. Ce cycle est caractérisé par de nombreuses difficultés sur les plans économique, politique, social et les populations n’auront qu’à se purifier et se protéger pour éviter les déconvenues. Amoussa Rahimi a demandé aux populations de pardonner le Chef d’Etat pour les souffrances qu’elles ont endurées au cours de cette période et de s’armer davantage pour suivre les réformes qui seront appliquées par le régime de la rupture, même si ce sera dans la souffrance. Mais, il a annoncé la fin de ce cycle pour ce mois de juin, ce qui va alléger la peine des populations et rendre la vie plus souple. Ce mauvais temps a aussi eu un impact sur la gestion du pays par le Président Talon. Pour réussir dans ce sens, le métaphysicien convie le Président de la république à prendre en compte les conseils de ces prédécesseurs, des différentes personnalités et aussi des populations qui l’ont élu. Il lui recommande d’avoir une pensée positive à l’endroit des femmes qui souffrent actuellement, et de mettre un accent particulier sur la communication et l’éducation avant de poser ses actes. Au cours de cette même émission, le métaphysicien aussi Chargé de la communication de l’Association Bénin Tofa a annoncé sa démission de l’association avant de convier son président, David Koffi Aza, à prioriser les grandes décisions retenues au sein du creuset.

Rastel DAN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *