.
.

.

Examen de fin d’année: 115.255 candidats affrontent le Bac 2017, dès ce jour


115.255 candidats dont 38.787 filles (soit 33,65%) répartis en 13 séries, affrontent depuis ce matin, dans les 152 centres prévus, les épreuves écrites du baccalauréat, session unique de juin 2017. C’est dans la commune de Zè, dans le département de l‘Atlantique, qu’on a procédé au lancement officiel dudit examen. Cette année, la série connaît une augmentation du nombre de candidats qui passe de 3505 en 2016 à 4058 en 2017. Vendredi dernier, le 16 juin, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso, s’est rendue à l’Office du baccalauréat pour s’enquérir de l’organisation de l’examen. Alphonse da Silva, le directeur de l’Office et les superviseurs des centres d’examen ont rassuré la ministre sur les dispositions prises pour un bac 2017 sans anicroches. Ce dimanche 17 juin, veille de l’examen, la ministre s’est adressée aux candidats, à leurs parents et aux personnels d’encadrement des candidats et de correction des épreuves. Lire ci-après, l’intégralité de ce message. 

Cette année, l’examen du Baccalauréat démarre demain lundi 19 juin 2017. 115255 candidats dont 38787 filles (soit 33,65%) sont répartis en 13 séries et composent dans 152 centres d’examen.
Pour m’enquérir des préparatifs, j’ai rendu visite, le vendredi 16 juin 2017, au directeur de l’Office du baccalauréat et son équipe. Ils m’ont assuré que tout est fin prêt pour que l’examen se déroule dans de bonnes conditions. Ils m’ont assuré également que les candidats et les surveillants de salle ont reçu leurs convocations et que tous les centres sont prêts à accueillir les candidats.

Chers candidats,
A la veille de cet important examen pour notre système éducatif, c’est tout d’abord à vous que je voudrais m’adresser pour vous souhaiter beaucoup d’application et beaucoup d’inspiration.
L’examen du Baccalauréat est une évaluation destinée à sanctionner la fin de vos études secondaires et à vous ouvrir les portes de l’université. Vous avez déjà, au cours de votre inscription pour cet examen, choisi vos futures domaines de formation. C’est donc en pensant à votre avenir professionnel que vous devrez vous concentrer sur les épreuves qui vous seront proposées. Comme vous avez pu vous en rendre compte en suivant l’actualité nationale, la formation des futurs cadres que vous êtes, occupe une place importante dans le programme d’action du Gouvernement, surtout dans les secteurs des Sciences et de la Technologie et de l’Ingénierie. C’est pour cela que je salue l’augmentation du nombre des candidats de la série C qui passent de 3505 en 2016 à 4058 en 2017. Je salue également l’accroissement des candidats des séries F2 (électronique) et F3 ( électrotechnique) qui entrent, en droite ligne, dans les projets qui soutiendront la création, par le Gouvernement, de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir.
Quant à vous les parents, je voudrais vous demander d’être durant toute cette période, très attentifs à l’état d’âme de vos enfants. Faites en sorte qu’ils aient confiance en eux-mêmes ; puis assurez-vous du caractère complet et fonctionnel de leur Kit d’examen où doivent se trouver la convocation, une pièce d’identité et diverses fournitures nécessaires.
Je voudrais ensuite m’adresser à vous, personnels d’encadrement des candidats et de correction des épreuves. Cette année, mieux que les années passées, après inscription en ligne sur le site de l’Office du Baccalauréat, vous avez été triés, sur la base de critères de qualité, par un comité d’inspecteurs de l’enseignement secondaire et de conseillers pédagogiques, avec une forte implication des partenaires sociaux. Je vous invite donc à un sens élevé de responsabilité et de prendre conscience de votre importance dans tout le processus afin de donner à l’organisation de cet examen, au niveau où se trouvera chacun de vous, le label de qualité qui en fait une référence dans la sous-région.
Je profite enfin de cette tribune pour remercier l’Etat-Major des Forces Armées Béninoises pour avoir assisté l’Office du Baccalauréat dans le transport et la sécurisation du matériel lourd et sensible. Le succès de cette collaboration montre qu’en mutualisant les moyens, les différentes structures de l’Etat peuvent obtenir de meilleures résultats.
C’est en ayant confiance à cette synergie de compétences que je souhaite le meilleur record de candidats réussis à la session unique du Baccalauréat 2017 et plein succès à son organisation.

Je vous remercie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *