.
.

Le triomphe de la vérité

.

En conseil extraordinaire à Dangbo: L’Alliance AMANA rassure le peuple sur la gestion Talon


La coordination départementale de l’Alliance AMANA était, ce samedi 27 mai 2017, en conseil extraordinaire à Dangbo. C’est la salle de conférence de l’hôtel Behova qui a servi de cadre à cette sortie politique. Elle a connu la présence du coordonnateur national de cette alliance en la personne du député Nassirou Bako Arifari et de son collègue Justin Agbodjèté, sans oublier le maire de la commune de Bonou et son conseil avec certains conseillers communaux d’Adjohoun. Dans son mot de bienvenue, Martial Oké, coordonnateur communal de Dangbo de l’Alliance AMANA, a souhaité la bienvenue à ceux qui ont effectué le déplacement de Dangbo. Quant à Benjamin Alanmènou, coordonnateur départemental, il a fait le bilan des douze mois de gestion Talon  et évoqué le rejet du projet de révision de la constitution dont la vocation de soutenir les actions du Gouvernement du Président Talon dans la mise en œuvre de sa politique de développement. En termes de projets au profit du département, il a exhorté le président Talon au renforcement des sites touristiques, à la viabilisation de la grande et basse vallée de l’Ouémé, à la mise en valeur des 6000 hectares de terre pour la promotion de l’agriculture dans la Vallée de l’Ouémé afin que les 2500 emplois soient effectifs.Des actions qui ne seraient possibles sans une synergie des conseillers communaux, en crise depuis quelques mois. Le coordonnateur communal de Dangbo de l’Alliance AMANA pense se joindre aux diverses personnalités politiques de la commune pour la mise en œuvre d’un creuset destiné à la gestion des crises afin d’éviter les contentieux  pouvant conduire les protagonistes devant les tribunaux. Pour finir, il a demandé au peuple de se mettre résolument au travail et d’être patient car tout début fait toujours grincer les dents. « La population de la vallée a l’obligation de travailler avec un Président dont l’ambition est d’assurer à son peuple un développement qualitatif. Il a été élu sur son engagement à reformer le système politique au Bénin », a-t-il annoncé.  Le coordonnateur national de cette alliance, le député Nassirou Bako Arifari très satisfait de l’organisation du conseil extraordinaire, a félicité les organisateurs et profité pour expliquer à l’assistance les réformes engagées par le gouvernement de la rupture. Il est revenu sur les conditions dans lesquelles le projet de révision de la constitution a été rejeté par une minorité de blocage. Ce qui d’ailleurs pour lui, n’ébranle guère le chef de l’État qui poursuit dans sa volonté de faire changer l’image du Bénin.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *