.
.

.

Energie: La Chine et le Japon découvrent de la glace combustible


 

Olivier ALLOCHEME

C’est probablement une révolution qui va réduire l’influence du pétrole du pétrole. La Chine et le Japon ont extrait avec succès  de la glace combustible depuis les fonds marins de leurs eaux territoriales. Mais les experts admettent ce vendredi qu’une production à large échelle doit encore attendre quelques années. Ils affirment même que si cela n’est pas fait de manière appropriée, une telle exploitation pourrait inonder l’atmosphère de gaz à effets de serre. La glace combustible est un mélange d’eau gelée et de gaz naturel concentré. Techniquement connu comme l’hydrate de méthane, elle peut allumée dans son état gelé. L’hydrate de méthane  est considéré comme le plus abondant des carburants fossiles.

L’agence officielle  de presse chinoise, Xinhua, rapporte que le carburant a été obtenu avec succès  par une plateforme de forage  opérant en mer de Chine du Sud, ce jeudi. Le ministre chinois des ressources minières, Jiang Daming,  a déclaré que l’événement constitue un progrès énorme, annonçant une potentielle « révolution énergétique mondiale ».  Une équipe de forage au Japon a enregistré une opération similaire, il y a  deux semaines, le 04 mai dans la Péninsule de Shima.

Pour le Japon l’hydrate de méthane offre  la chance de réduire sa lourde dépendance des hydrocarbures importés. Pour la Chine, la glace combustible sera un substitut à l’énergie issue des mines de charbon et pour l’industrie métallurgique qui pollue gravement le pays. L’hydrate de méthane a été découvert sous les fonds marins, dans le permafrost de l’Arctique et sous la glace de l’Antarctique. Les Etats-Unis et l’Inde étaient également engagés dans des recherches sur ce carburant. Les estimations mondiales de glace combustible vont de 280.000 milliards de mètres cubes à 2.800.000 milliards de mètres cubes, selon l’Administration américaine de l’information sur l’énergie. Par comparaison, la production mondiale de gaz naturel était de 3,5 milliards de m3 en 2015. Les moyens fournis par les réserves d’hydrate de méthane, peuvent satisfaire la demande mondiale de gaz pour 80 à 800 ans de consommation continue.  Cependant, les techniques d’extraction sont coûteuses. Son utilisation peut soulever de sérieuses préoccupations écologiques. L’hydrate de méthane peut accroître les émissions de gaz à effets de serre.  Selon David Sandalow, ancien cadre  du Département d’Etat,  aujourd’hui au Centre d’étude de politique mondiale de l’énergie de l’université Columbia, aux Etats-Unis,  « les implications climatiques de la production des hydrates de gaz naturel, sont complexes. Il y a des bénéfices, mais aussi des risques potentiels », a-t-il souligné.

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Energie: La Chine et le Japon découvrent de la glace combustible

  1. Agbogla

    si c’est vrais que cela va etre une menace pour l’exitance de l’humanite a quoi bon s’engager dans quelque chause qui va detruire le monde moi je suis desole ‘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *