.
.

.

Gouvernance à l’ère de la rupture : Voici les réalisations du PAG en vue dans les régions du Nord


« L’on n’est pas intelligent tout seul », avoue, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan. C’est fort de cette évidence et conscient de ce que la marche ainsi que le parcours du Gouvernement du nouveau départ  sont « perfectibles et améliorables », que le Chef de l’Etat, Patrice Talon est en « quête permanente de faire mieux », a envoyé en mission dans le septentrion, le Numéro 2 de son gouvernement, pour aller,« avec beaucoup de respect et de considération, teinté d’une grande humilité, pour vous écouter », et présenter aux Députés à l’Assemblée Nationale, les Préfets de Département, les Maires de commune , les Directeurs Départementaux, les Adjoints au Maires, les Conseillers communaux et locaux, Majestés les Rois, têtes couronnées, les chefs religieux et de cultes, les invités de divers titres et grades ainsi que lesautorités politiques, administratives, traditionnelles et religieuses, ainsi que les populations des départements du septentrion.
Cette tournée,effectuée du 4 au 7 mai 2017 dans les communes de Malanville, Kandi, Parakou, Djougou, Tanguiéta et Natitingou, dans le septentrion par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané pour expliquer le contenu du Programme d’action du gouvernement aux populations, a été l’occasion, après un peu plus d’un an d’exercice du Président TALON, d’aller au contact des populations. Occasion pour l’envoyé spécial du Chef de l’Etat d’expliquer aux populations qu’après quelques réglages, le Président de la République du Bénin a présenté au peuple béninois, le Programme d’Action du Gouvernement (le PAG) ‘‘Le Bénin Révélé’’ qui constitue le cadre fédérateur de toutes les initiatives de développement sur le quinquennat 2016-2021. Ce document, « Le Bénin Révélé » est, selon le ministre du plan, chargé du développement,  le cadre de redevabilité entre le Gouvernement et le peuple. Car, justifie-t-il, «  La crédibilité et l’efficacité du Gouvernement seront appréciées à l’aune des réalisations qui seront faites dans ce cadre ».  Pour Bio Tchané, c’est parce que le Gouvernement est conscient la nécessité de travailler à l’appropriation du PAG, pour que chaque citoyen, chaque Béninois se sente complètement impliqué et s’y engage, que la tournée est initiée pourfaire maîtriser aux bénéficiaires du PAG, les tenants et aboutissants de cet outil qui est le levier du développement. Ainsi, dans les départements parcourus, voici en intégralité, selon le discours officiel délivré par le ministre d’Etat Bio Tchané, envoyé par le président Talon dans les communes de Malanville, Kandi, Parakou, Djougou, Tanguiéta et Natitingou, sillonnées, ce qui est prévu par le PAG au profit des populations du septentrion.

 

QUE RETENIR DU PAG, LE BENIN REVELE ET QU’A FAIT LE GOUVERNEMENT A CE JOUR, DANS SA MISE EN ŒUVRE ?

Le PAG traduit clairement la volonté du Gouvernement de changer en profondeur, les choses dans notre pays. Vous savez tous, que pour guérir un mal, c’est à sa racine qu’il faut s’attaquer et pour bâtir, il faut déblayer le terrain.
Au cours de cette première année, le gouvernement a révélé au monde un programme clair et ambitieux qui suscite partout l’admiration pour le Bénin. Notre PAG est chiffré à 9039 milliards de francs CFA. Je peux vous assurer, car je suis celui que le Chef de l’Etat a chargé de mobiliser ces ressources, que nous avons un engouement autour des projets inscrits et nous sommes sûrs d’aller, beaucoup plus loin que nous l’espérions.
Dans cette première année, le gouvernement a mené des réformes importantes dans le secteur agricole. Il y a eu :
– Création de pôles agricoles ;
– Fermeture de structures et sociétés agricoles nationales en difficultés ;
– Désengagement de l’Etat notamment dans la filière coton subventionnée depuis de nombreuses années avec l’argent du contribuable béninois ;
– Revalorisation du revenu du paysan par la fixation à son avantage des valeurs planchers sur certains produits agricoles.
Dans cette seule année, le gouvernement a initié de nombreux projets de construction des routes et autres infrastructures de développement dans toutes les régions du pays. Au même moment, il a poursuivi la mobilisation des ressources pour la réalisation et la conduite à terme, de tous les projets d’infrastructures routières dont il a hérité.
En termes d’effet automatique ou de perception immédiate, sur ces douze (12) derniers mois, le Gouvernement a réglé la question du découpage territorial en créant et rendant effectif le fonctionnement des 12 départements du Bénin. De la même façon, le Gouvernement a fini avec le délestage qui lui a été légué. Il y a certes quelques coupures dues essentiellement à des défaillances techniques des réseaux, mais pas de déficit énergétique.

– Mesdames et Messieurs,
Je voudrais, enfin rappeler brièvement, les objectifs que la réalisation du PAG permettra d’atteindre. Oui, il faut se fixer des repères pour que les efforts soient exaltés en vue de les atteindre.
A l’horizon 2021, grâce à la mise en œuvre du PAG et des réformes qu’il contient, le Gouvernement du Président TALON, entend  assurer aux Béninois :
– l’accès universel à l’eau en 2021 : je suis convaincu que maîtriser l’eau, c’est maîtriser notre vie ;
– la création de 500 000 emplois et là encore, je voudrais que vous nous prenez au mot ;
–  la garantie d’accès à la santé, à moindre coût à travers l’initiative ARCH, qui est un instrument qui révolutionnera la protection sociale au Bénin.
En définitive le PAG a été conçu pour améliorer significativement les conditions de vie des Béninois, donner du travail aux jeunes, protéger socialement les Béninois et faire briller le Bénin dans le monde. Le Bénin doit, et sera révélé de façon splendide, à la face du monde, grâce à ce PAG.
Tout ce qui est bon, bien et agréable, prend un minimum de temps pour se former. Toutes les réformes ne produisent pas leurs effets immédiatement c’est pour cela que j’en appelle, à la suite du Président TALON, à un peu de patience.
Mesdames et Messieurs,

Réalisation : Gérard AGOGNON




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *